Europe Livenews

EuroBasket féminin – Ann Wauters (Belgique): « j’ai joui de quelques privilèges »

A 36 ans, Ann Wauters (1,93m), ancienne meilleure joueuse d’Europe, passée par Valenciennes pour gagner deux Euroleague, puis Villeneuve d’Ascq pour offrir au club une Eurocup, a enfilé de nouveau le maillot de l’équipe belge pour ce championnat d’Europe à Prague.

Au Soir, le quotidien bruxellois, elle confie avoir profité de quelques entorses au règlement intérieur des Cats dus à son statut:

« Au fil du temps, la structure de l’équipe nationale a grandi, et moi, après toutes ces années, je n’ai plus besoin ni envie de devoir vivre 24 heures sur 24 avec l’équipe. Le staff et mes équipières l’ont bien compris, et j’ai joui de quelques privilèges (NDLR : comme de ne pas être contrainte de rester à l’hôtel de la délégation) lors de la préparation (effectuée dans le Courtraisis, non loin de chez elle mais aussi d’autres Cats), en tant que mère. Je suis la seule maman du groupe, et j’ai donc une autre vie à côté. Lors de mes passages aux Etats-Unis, en WNBA, j’ai pris goût à leur philosophie qui est d’accorder beaucoup de libertés aux joueuses, car il faut se sentir bien pour prester à son meilleur niveau. Chaque sportif est différent, et tant que tu es concentré une fois au jeu, c’est bien d’être libre en dehors. »

Le duo formé de Ann Wauters et Emma Meesseman (1,93m, 24 ans) est assurément l’arme numéro 1 des Cats.

« Tous nos adversaires vont fermer la raquette, et Emma et moi devons nous attendre à ne pas pouvoir jouer un seul “un- contre-un », explique Ann Wauters. « A nous de jouer intelligemment, avec notre bonne relation. Emma et moi nous trouvons facilement sur le terrain, c’est naturel, je sais où elle va se placer, et je peux la servir les yeux fermés ! Une fois les défenses refermées sur nous, il faudra que nos shooteuses prennent leurs responsabilités quand on ressortira le ballon. »

Quel est l’objectif de l’équipe belge? Il y a en a officiel et un autre plus secret…

«J’ai le Mondial dans un coin de ma tête, mais avec cette jeune équipe, on doit s’interdire d’y penser. Tâchons déjà de franchir le premier tour… »

 

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • OscarAbine dit :

    "Prester" ? Ca existe ? Même en français de Belgique, j'ai quand même un doute…

    On dit pas "prestationner", plutôt ? xD

    Plus sérieusement, dans cette phrase, ça aurait été mieux "…pour évoluer à son meilleur niveau".

    Prester…

    Bon, pour le reste, c'est vrai qu'entre elle et Meesseman, ça fait une raquette plutôt solide…

    • OscarAbine dit :

      J'ai résolu mon doute : "prester" existe bien en Belgique, "fournir une prestation".
      Comme quoi on ne connaît pas forcément toutes les petites nuances existant entre le français parlé de ce côté-ci et de l'autre du Quiévrain…