Livenews LNB ProA

Avec Kyan Anderson, Pau-Orthez a trouvé son meneur

Après les signatures de Chris Dowe et Ken Horton ces derniers jours, l’Elan Béarnais boucle son recrutement avec le meneur Kyan Anderson (1,80m, 25 ans).

Non drafté à sa sortie de l’université de Texas Christian en 2015, Kyan Anderson avait décidé de lancer sa carrière en Belgique avec le club d’Okapi Aalstar. Au plat pays, le petit meneur de jeu réalise une très bonne saison avec 16,1 points et 3,3 passes par match pour mener son équipe en finale des playoffs. Kyan Anderson  jouait la saison dernière en Allemagne sous les couleurs de Bayreuth où il affichait 12,3 points et 3,6 passes.

Fort shooteur (49 puis 41%  à trois points pour ses deux premières saisons professionnelles), Kyan Anderson aura la lourde tâche de prendre la succession de Michael Thompson et D.J. Cooper à la mène de l’Elan Béarnais.

 « Kyan Anderson est un jeune joueur que je connais bien car il y a deux ans son équipe nous avait battus en demi-finale des playoffs au match 5 », a déclaré le coach Serge Crevecoeur. « Il était alors rookie et terminait par une finale (perdue contre Ostende) sa première très bonne saison pro. Il vient confirmer cette saison en aidant son équipe à atteindre les quarts de finale des playoffs en Bundesliga, ils sont tombés contre les finalistes d’Oldenburg. Petit meneur ultra-rapide, il adore le jeu en transition et l’attaque de l’anneau. Il possède également un excellent shoot à distance, et est très dangereux dans le jeu à deux. Nous pourrons certainement utiliser ses qualités dans le pick & roll avec Alain (Koffi) notamment. Défensivement il est très rapide sur ses jambes et – même s’il est encore parfois encore en difficulté par rapport à des meneurs plus grands et costauds – il est très efficace dans le 1 contre 1 et dans la défense des écrans. Il a encore acquis un peu plus d’expérience dans la compréhension du jeu et dans l’organisation de son équipe, deux choses sur lesquelles nous insisterons encore avec lui car cela sera une des clés de notre réussite collective. Enfin, c’est un petit gars attachant avec une excellente mentalité, qui pense tout d’abord au bien-être de son équipe et de ses coéquipiers et qui a une très bonne éthique de travail. Je me réjouis de le retrouver mais cette fois-ci dans le même camp ! « 

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *