France-Bosnie: Džanan Musa, le prodige bosnien

Sacha RUTARD
0

Demain, l’équipe de France va retrouver au sein de la sélection de Bosnie-Herzégovine un blondinet qu’il faudra surveiller comme le lait sur le feu, Džanan Musa, un jeune prodige.

Son nom, Džanan Musa, peut passer complètement inaperçu dans un listing. Mais ni son âge, ni son talent sur le terrain. Vendredi pour le match d’ouverture des qualifications pour la Coupe du Monde 2019 face à la Russie, il a été le meilleur marqueur (18) et rebondeur (7) de la Bosnie même si son tir à distance s’est déréglé (1/7 à trois-points). Le mouflet à 18 ans. Il est né le 8 mai 1999 à Bihac.

Cet arrière bosnien de 2,03m a toujours été très précoce avec le doigt sur la gâchette. Il fut le top-scoreur de l’Euro U16 en 2014 (23,0 points, 6,3 rebonds et 3,3 passes) comme en 2015 (23,0 points, 9,0 rebonds et 6,3 passes). Lors de la finale victorieuse contre la Lituanie à Kaunas, il fut le top marqueur (33 points), rebondeur (8) et passeur (7) de son équipe et fut tout naturellement élu MVP de la compétition. C’était la première fois que la Bosnie-Herzégovine, petit pays de 3,5 millions d’habitants issu de l’ancienne Yougoslavie, remportait une médaille d’or dans une compétition FIBA et 50 000 personnes firent un triomphe aux héros lors d’un défilé dans les rues de Sarajevo. Džanan Musa est désormais une icône dans le pays.

 Arrogant à la Drazen Petrovic

Avec 34 points de moyenne plus 8,1 rebonds et 3 passes, il a encore terminé cet été top-scoreur d’une compétition internationale, cette fois pour le Mondial U17 où la Bosnie s’est classée neuvième.

Džanan Musa est un fabuleux scoreur, et aussi impétueux, arrogant, ce qui le fait ressembler au Croate Drazen Petrovic des années quatre-vingts. Les scouts NBA apprécient évidemment ses instincts de scoreur, son maniement de balle, sa capacité d’accélération et encore son aspect de compétiteur qui joue avec beaucoup de cœur, mais mettent en doute ses qualités athlétiques et aussi ses attitudes quand tout ne fonctionne pas comme sur des roulettes.

En octobre 2015, le Bosnien est devenu le neuvième joueur le plus jeune de l’Euroleague. Il avait alors 16 ans et demi. Plutôt que la NCAA (Duke) ou la Grèce (le Pana), il a choisi de débuter sa carrière pro au Cedevita Zagreb.

Si on fait la fine bouche, on mettra en exergue qu’il n’a été qu’une fois seule placé dans le cinq de départ en six matches d’Eurocup. En 20 minutes en moyenne, il a assuré 11,5 points avec 57,9% de réussite à deux-points et 44,4% à trois-points plus 3,3 rebonds et 1,0 passe. Lors de la défaite à Levallois (81-91), il avait été plutôt discret avec 10 points. Comme si le coach Jurij Zdvoc cherchait à freiner un peu ses ardeurs.

Džanan Musa est encore loin des performances du Slovène Luka Doncic de seulement de deux mois son aîné. Mais, une nouvelle fois, méfiance. Lors de la neuvième journée de Ligue Adriatique il a littéralement perforé l’équipe de Mornar avec 35 points, cinq rebonds, trois passes et des balles volées qui lui ont permis d’atteindre 46 d’évaluation !

 

 

 

Photo: FIBA Europe

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements