Livenews LNB Pro B

Orléans remporte le choc de Pro B face au SLUC et reste invaincu !

Après s’être quittés en 32es de finale sur une victoire d’Orléans, le SLUC Nancy et l’OLB se retrouvaient ce soir au Palais des Sports Jean Weille, cette fois en championnat. Dans cette deuxième confrontation, c’est une nouvelle fois les Orléanais qui se sont imposés. 

Dès l’entame de match les deux équipes sont agressives, surtout en défense. Le SLUC tente de repousser les offensives de l’OLB dans le premier quart-temps (14-13 pour les visiteurs), mais les joueurs de Germain Castano se sont très vite adaptés et ont très vite pris le match en main. 

Si le maître mot était « défense » du côté du SLUC avant le début de match, les joueurs de Greg Beugnot n’ont pas pu résister plus d’une période au talent des Orléanais. Sous l’impulsion de Marcellus Sommerville (7 points), Miralem Halilovic (6 points) et Kyle McAlarney (6 points), l’OLB prend le contrôle de la rencontre. A la pause, le futur finaliste de la Leaders Cup Pro B s’installe confortablement 11 points devant (39-28). De leur côté, les Nancéiens peinent à trouver des solutions à l’image de la dernière remise en jeu complètement ratée et rendue directement à leurs adversaires.

Le SLUC y croit toujours !

Au retour des vestiaires, c’est un nouveau match qui commence. Même si Marcellus Sommerville récite sa leçon avec un panier dans la raquette pour se chauffer, puis deux paniers primés de suite, Mickaël Var répond avec deux paniers à 3 points d’affiler pour tenter de garder le SLUC au contact. DeWayne Russell et Bryton Lemar permettent même au SLUC de revenir à seulement cinq longueurs (49-44) à deux minutes de la fin du quart-temps. Malgré le regain de confiance de Nancy, l’OLB garde son sang-froid. 53-45 après 30 minutes de jeu. 

Porté par un Palais des Sports Jean Weille chauffé à blanc par les 5179 spectateurs malgré le 0° extérieur, le SLUC y croit à son retour sur le terrain. Grâce a l’adresse de Philippe Braud à 3 points et le jeu près du panier de DeWayne Russell, les Nancéiens reviennent à seulement trois petits points en milieu de dernière période (55-52). C’était sans compter sur ce diable de Kyle McAlarney. Jusque ici dans son rôle d’arrière shooteur sans pour autant sublimer, l’Américain inscrit un tir à deux points puis un tir à trois points dans la foulée pour redonner dix points d’avance à l’OLB (65-55). Il scelle pratiquement le sort du match. 

S’ensuit une nette domination des Orléanais qui, sans forcer, se dirigent vers la victoire finale 79-68. Après avoir mené 2-0 en début de match, les Nancéiens ne sont jamais parvenus à passer devant au score. Meilleur joueur de la partie, Kyle McAlarney a compilé 17 points, 3 rebonds et 3 passes décisives pour une évaluation de 17.

Après huit journées, Orléans est toujours invaincu et seul leader de Pro B. Impressionnant. De son côté, le SLUC enregistre une nouvelle défaite et possède un bilan de cinq victoires pour trois revers. 

Photo : Orléans Loiret Basket

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *