Archives de Maxiboy Livenews LNB Premium Pro B ProA

30 ans de All-Star Game LNB: Souvenirs étoilés

Construit sur le modèle américain, le All-Star Game français s’est imposé à Bercy comme une sorte de Disneyland du basket français mais il a existé au préalable pendant quinze ans en province. Retour sur les plus grands moments de trente ans d’histoire et d’histoires.

Robert Smith, MVP des deux premiers All-Star Game.

1987 – Limoges

Le jour de la création 
de la Ligue

Quelle journée mes amis ! Déjà, la veille, à La Moutète, l’Élan Béarnais Orthez était devenu champion de France, sur deux lancers-francs de ce diablotin de Freddy Hufnagel, et face à celui qui devenait son rival éternel, le Limoges CSP. Les uns retournèrent chez eux le cœur gros et les autres les suivirent après avoir fait la bamboche et passé une nuit blanche. Car, oui, le premier All-Star Game se tint à Limoges, au lendemain de la « Super-finale » comme on l’appelait alors, qui avait été le théatre d’une bagarre mémorable dans son deuxième acte. On va dire que l’agenda était serré et qu’un Euro en Grèce se profilait à l’horizon.

Et ce n’est pas tout. C’est également le mercredi 6 mai 1987 que fut baptisée la Ligue Nationale de Basket qui pris alors le nom peu glamour de « Comité des Clubs de Haut Niveau. » Jean Bayle-Lespiteau en était le président, Jean-Claude Biojout le vice-président, et ils annoncèrent que pour s’engager les clubs de Nationale 1A devraient verser 600.000F et ceux de N1B 400.000F.

Pour faire comme aux États-Unis, on avait décidé de jouer la partie en quatre périodes de douze minutes et rassemblé les meilleurs joueurs dans deux équipes géographiques, l’Est et l’Ouest. Une partition qui faisait qu’Orthéziens et Limougeauds étaient sous la même bannière étoilée. Dès l’échauffement, on se rendit compte que les deux finalistes de la veille avaient enterré la hache de guerre. Ça chambrait dur. Le président du CSP, Xavier Popelier, ne manqua pourtant pas de brosser dans le sens du poil le public de Beaublanc – 5.000 spectateurs qui avaient versé 10F chacun pour une recette destinée à la section basket de la fédération Handisport – en remerciant ceux qui, bravant la nuit et oubliant la défaite, étaient venus accueillir les Limougeauds à la descente d’avion. Mais point d’animosité non plus côté supporters puisque le Béarnais George Fisher, élu Entraîneur de l’Année, se vit remettre son trophée à la mi-temps sous les vivas !

Le match fut très planplan, normal. Plus frais, Robert Smith, le meneur américain d’Antibes, scora dans toutes les positions et s’offrit un oscar de MVP pour l’Histoire. Les acteurs n’avaient pas vraiment trouvé le bon tempo pour cette première exhibition. « Aux États-Unis, ils jouent trois quart-temps pour la frime, pour le spectacle, et un quart-temps pour le gain du match. Nous on a un peu de mal à se départir de notre sérieux », reconnaissait Richard Dacoury.

1989 – Cholet

Le show des 
Américains de CB

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Photos: LNB et Maxi-Basket

Article paru dans Basket Hebdo en 2015 revu pour BasketEurope

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *