Droits sportifs: chambardement à SFR. Quel avenir pour le basket ?

Sacha RUTARD
1

Coup de tonnerre dans le monde des médias révélé par Le Figaro: SFR a décidé cette semaine en catimini d’arrêter sa programmation sportive et de la confier à une autre entité.

« Après avoir montré ses muscles en raflant les droits du foot anglais puis ceux de la Champions League et de l’Europa League, l’opérateur télécom n’a pas réussi à démontrer que l’addition des droits audiovisuels attractifs pouvait à la fois augmenter le revenu et diminuer le taux de désabonnement des abonnés à des forfaits de téléphonie siglés SFR. Le constat d’échec est patent. Pragmatique, Altice (la maison mère de SFR) a donc décidé de délester l’opérateur télécom de tous les droits sportifs et audiovisuels accumulés pour les loger dans une nouvelle structure baptisée Altice Pay TV. Cette dernière est dirigée par Alain Weill, qui conserve, par ailleurs, son titre de président de SFR. »

Le Figaro explique que les chaînes de sport devront être revendus à Canal+ ou Orange.

« La chaîne cryptée qui a perdu beaucoup de droits sportifs a déjà récupéré la distribution de ceux de beIN Sports. En distribuant ceux de SFR Sport, Canal + pourrait dire à ses abonnés qu’il offre l’intégralité du foot en France et en Europe. Altice Pay TV a aussi la possibilité de commercialiser ses chaînes directement sur Internet. Ce sera le cas avec Amazon qui devrait offrir la possibilité à ses clients de s’abonner à des chaînes sur son appli. »

Reste à connaître le sort du basket qui, à l’exception de la NBA (BeIN Sports) et de la Basketball Champions League (Canal+) est entièrement logé chez SFR Sport 2. Rappelons aussi que Amazon est depuis quelques mois un partenaire majeur de la Ligue Nationale de Basket et que le service Prime Vidéo a été lancé en Europe.

Quelques heures après la publication de l’enquête du Figaro, le site spécialisé mediasportif.fr, a commenté:

« La solution ultime pour éviter une catastrophe financière, à défaut de faire de SFR Sport une exclusivité SFR, chose toujours possible malgré la scission des deux activités, serait d’arrêter les frais avant même que le plus gros de l’investissement ne débute. A ce jour, aucune information sérieuse ne va dans le sens de cette possibilité radicale, rumeur née d’un titre ambigu de la part du Figaro et démentie par Alain Weill. »

 
 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. mcostumize

    décidément il ni a que l'argent qui compte, quelle inconsidération pour les clients qui doivent toujours payer plus pour suivre leur sport favori.
    Ce qu'il y avait de bien c'est que chacun y trouvait son sport puisqu'il y avait une grande diversitée.
    SFR compte t-il indemniser ses clients pour la perte des chaines, car moins d'offres, prix moindre.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements