March Madness : les Français à suivre

Le tournoi final du championnat national universitaire américain, communément surnommé « March Madness » débute aujourd’hui avec quatre français en lice. Le plus connu des quatre s’appelle Killian Tillie, finaliste la saison passée avec Gonzaga face à North Carolina et qui visera à nouveau le titre suprême cette année. Sidy N’Dir et Jonathon Wilkins à New Mexico State et Yves Pons à Tennesse feront également leur maximum pour rallier l’Alamodome de San Antonio où se disputera le Final Four.

Tillie peut-il le refaire ?

Nommé MOP (pour Most Outstanding Player) de la West Coast Conférence, l’intérieur des Bulldogs, petit frère de Kim Tillie, est désormais un titulaire indiscutable et s’est bâti une réputation de shooteur extérieur redoutable (50% d’adresse cette saison, 2e meilleure marqueur de l’équipe avec 13,4 pts par match cette saison). Mais la route vers une nouvelle finale s’annonce semé d’embûches et Gonzaga avancera avec une croix dans le dos jusqu’à San Antonio. Pour leur premier match en West Regional, les Bulldogs (4e tête de série) ont rendez-vous avec les Spartans de Greensboro emmenés par le Junior (3e année) espagnol Francis Alonso (15,6pts par match cette saison) ce jeudi (18h30 en France).

N’Dir et Wilkins ambitieux

Si la pression sera moins forte sur la « petite » fac de New Mexico, l’ambition sera également au rendez-vous, notamment pour les deux frenchies Sidy N’Dir (meneur) et Jonathon Wilkins (ailier-fort), tous deux âgés de 22 ans, qui ont hâte d’en découdre. « Notre coach, Chris Jans, a l’expérience du tournoi. Il nous dit qu’on peut aller au Sweet Sixteen (8e de finale), voire rêver du Final Four », a confié Sidy N’Dir à nos confrères de l’Equipe. 12E tête de série de la Midwest Regional, New Mexico State sera opposé à Clemson vendredi soir, tard dans la nuit (3h du matin en France).

Yves Pons (presque) sans pression

Avec les Volunteers de Tennessee, c’est Yves Pons (18 ans), fierté du basket provençal, qui ouvrira le bal ce jeudi avec un contre Wright State (17h40). Utilisé en tant que role player, le freshman (première année) passé par l’Insep n’affiche que 5 minutes de jeu par match cette saison en moyenne. Mais l’ailier français, surnommé « Tarzan » par ses coéquipiers pour ses qualités athlétiques hors du commun, espère briller au sein d’une équipe 3e tête de série au sein de la South Regional. « Je connais mon rôle, je ne suis pas là pour marquer 20 points. Mais j’aurai des opportunités et je les prendrai à fond » a-t-il déclaré à l’Equipe.

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements