Pro B : la Jeep ELITE pour Fos Provence Basket

Jacques Durand
0

Il n’y avait plus eu de club provençal parmi l’élite du basket français depuis 1962, c’est dire la portée de l’événement et de l’exploit réalisé par les Fosséens, vainqueurs en deux manches de la finale des Playoffs d’accession de Pro B face à Roanne après leur succès 76-70 à domicile. Au terme d’un match serré jusque dans les dernières minutes, les locaux ont su garder les reins solides en défense notamment pour forcer la décision. Comme lundi soir, c’est Pierre Pelos, nommé MVP de la finale, qui a sorti son épingle du jeu (20pts, 9/10 au tir, 8 rbds, 26 d’éval).

Plus serré qu’il n’y paraît

Dans une atmosphère irrespirable et une fournaise de Parsemain garnie plus que de raisons, les Fosséens ont livré une entame similaire aux Roannais devant leurs supporters trois jours plus tôt, à savoir quasi-parfaite. Les hommes de Rémi Giuitta appuient à l’intérieur avec Pierre Pelos, Jaraun Burrows, Charles-Noé Abouo tous les auteurs des 23 premiers points des Provençaux. Abouo se retrouve au départ et à la conclusion d’un 9-0 avec un dunk en contre-attaque suivi d’un 2+1 pour faire passer la marque à 21-12.

Jason Williams stoppe l’hémorragie mais Louis Campbell, toujours à l’intérieur, déjoue l’attention de son adversaire direct pour redonner 9 longueurs d’avance aux siens. Il faut alors toute l’abnégation de Pierre Brun au rebond offensif pour maintenir les troupes de Laurent Pluvy dans le coup après 10 minutes (26-20).

Les Roannais ont laissé passer l’orage et reviennent progressivement dans la partie et profitent des deux lancers de Ben Mbala pour ramener l’écart à une possession (31-29). Le jeune bondissant fosséen Sullivan Hernandez retarde l’échéance avec un contre suivi de deux paniers près du cercle. Mais la dynamique est bien roannaise comme en témoignent les deux paniers à 3 points de Mathis Keita qui finissent par remettre les deux formations à égalité (37-37). Les deux équipes restent dos à dos jusqu’à la pause, Edouard Choquet et Tariq Kirksay répondant à 3 points aux ultimes assauts adverses en fin de 2e quart (43-43).

Campbell et Pelos tiennent la baraque

Les débats sont toujours équilibrés au retour des vestiaires, mais c’est Roanne qui fait la course en tête. Lancé dans un duel sans merci avec Jordan Aboudou, Robert Nyakundi pour aller chercher la claquette avec la faute en prime avant de laisser Clément Cavallo, ancien de la maison fosséen, offrir six longueurs d’avance à la Chorale (49-55). Les Fosséens sont à deux doigts de craquer, il faut alors un drive miraculeux de Louis Campbell « and one » et toute la technique de Pierre Pelos pour les maintenir en vie.

Le jour de Dia

Pierre Pelos lance le 4e quart avec un sublime fade-away pour égaliser à 61-61 et remettre la pression sur l’adversaire. La tension monte d’un cran mais Pelos, Abdou Mbaye depuis le corner puis Sullivan Hernandez à mi-distance ne tremblent pas afin de mettre Fos Provence Basket sur les bons rails (67-65)

https://twitter.com/SFR_Sport/status/1007357337634516992

Jaraun Burrows et Ben Mbala laissent filer des lancers en route jusqu’à 70-70, moment choisi par Mamadou Dia, capitaine de l’équipe, au club depuis 12 ans, pour provoquer un passage en force des plus précieux. Burrows, Abouo et Aboudou assurent la victoire au lancer, faisant exploser Parsemain.

Vainqueurs 76-70, les Provençaux ont ensuite reçu le trophée de champion ainsi que le ticket validant leur montée en Jeep Elite des mains du président de la LNB, Alain Béral.

https://twitter.com/SFR_Sport/status/1007363597096366082

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements