Euro féminin – France vs Belgique: Souvenez-vous du 28 septembre 2018 !

Sacha RUTARD
0

Un France-Belgique, ce n’est pas un match comme les autres car plusieurs Belgian Cats jouent, ont joué ou vont jouer dans la Ligue Féminine, et les mots qui viennent dans la bouche des actrices, c’est “respect” et “amitié”.

Ainsi Ann Wauters (ex-Valenciennes et Villeneuve) élue Meilleure Etrangère des 20 ans de Ligue Féminine par les fans est élogieuse dans La Dernière Heure :

La LFB c’est du très haut niveau et très homogène. C’est très athlétique, très dur mais propre. Ça va nous changer de la Russie et de la Serbie, beaucoup plus vicieuses, ou même de la Slovénie qui offrait une défense atypique.”

Deux des joueuses les plus concernées sont les Lyonnaises, Julie Allemand et Marième Badiane. L’une est Belge, l’autre Française.

D’abord, Ju c’est ma pote !”, lance Marième Badiane à la Dernière Heure; “À l’ASVEL, on partage notre chambre en déplacements. On est très proches et c’est cool de voir sa progression. Par rapport au match de ce jeudi ? C’est simple, j’aurais préféré ne pas la croiser avant la finale ! C’est du basket et donc il faudra bien qu’il y ait un gagnant mais on n’est pas vraiment dans la revanche. Il y a beaucoup de respect entre les joueuses. Et puis, si les deux équipes en sont là, c’est qu’elles le méritent. Après on joue pour des équipes différentes, pour notre pays. Alors copines en dehors mais adversaires sur le terrain. Sans état d’âme !”

Photos: FIBA

Là où tout le monde est d’accord, c’est que le match ne va pas ressembler au quart-de-finale de la Coupe du monde 2018 où les Bleues avaient dérouillé (65-86). Les cinq meilleures marqueuses belges ce soir là étaient passées par la LFB : Kim Mestdagh (23 points), Emma Meesseman (16 et 9 rebonds), Julie Allemand (11 et… 13 passes), Julie Vanloo (10) et Ann Wauters (7). Les Françaises avaient été humiliées.

Les temps ont changé. Trois cadres de l’équipe de France (Helena Ciak, Diandra Tchatchouang et Sarah Michel) sont forfait. Valérie Garnier a injecté du sang frais et la Franco-Américaine Bria Hartley qui s’est remarquablement fondue dans le groupe et qui apporte sa classe mondiale. C’est pour l’instant la meilleure marqueuse de l’équipe (11,7 points) et elle met ce petit grain de folie qui manquait aux Bleues lorsque Marine Johannès n’est pas sur le terrain ou pas à son meilleur… ce qui est le cas pour l’instant dans cet Euro.

Les Belges ne sont plus dans la douce euphorie de la Coupe du monde où elles étaient des challengers. Les attentes étaient élevées avant l’Euro, certains observateurs faisaient même des Belgian Cats les favorites, et elles ont connu le stress, la douleur. Le coach Philip Mestdagh n’a réellement que 8 joueuses à sa disposition y compris Ann Wauters, complètement à cours de rythme, qui ne tourne qu’à 18,8 % de réussite aux shoots !

Ce duel franco-belge (18h sur Canal+ Sport) s’annonce passionnant. L’enjeu est très, très important. Une question de suprématie entre les deux voisins, une place dans le dernier carré avec la possibilité d’une médaille ensuite et aussi -tout aussi important sinon plus- une place assurée au Tournoi de Qualification Olympique presque synonyme de JO de Tokyo. D’ailleurs, celui qui sortira battu ce soir aura intérêt à se relever aussitôt car l’attendra samedi un match de barrage contre le perdant d’un autre quart, Grande-Bretagne/Hongrie, qui pour l’équipe victorieuse donnera également les clés pour le TQO.

Non, ce n’est pas un match comme les autres, ce soir à Belgrade.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements