[REDIFF] Guide Jeep Élite 2019-20 – Pau-Lacq-Orthez : Repartir de plus belle

Bruno Ferret
0

Si l’on se base sur l’histoire et le prestige de l’Élan Béarnais, un exercice achevé sur une 5e place de saison régulière (21 victoires-13 défaites) et une élimination en trois manches en quart-de-finale des playoffs peut laisser en bouche un goût d’inachevé, voire de trop peu. Mais, si l’on s’intéresse aux chiffres, l’analyse prend une autre tournure. En effet, en 2018-19, Pau-Lacq-Orthez ne disposait que du 8e budget de Jeep Élite et, plus encore, que de la 12e masse salariale. Autrement dit, le club cher au cœur de Pierre Seillant a connu une plutôt belle année, en tenant compte de ses moyens.

Pourtant, cette saison avait mal commencé, la faute principalement à une erreur de casting à la mène, avec un Jerrel Blassingame (blessé ?) très en-dessous de ce qu’il avait montré l’année précédente à Antibes. Après quatre matchs chaotiques (3 défaites), Laurent Vila prenait le taureau par les cornes et remplaçait le meneur défaillant par une vieille connaissance du championnat français, Mickey McConnell. Dès lors, l’Élan Béarnais reprenait de vives couleurs et s’imposait comme l’une des très bonnes équipes du championnat de France, même si elle connaissait divers coups d’arrêt suite aux blessures de Donta Smith et Léopold Cavalière notamment. En définitive, Pau-Lacq-Orthez achevait la saison sur une frustrante défaite en playoffs face à Nanterre, se montrant par deux fois incapables de gagner à la maison face aux Altoséquanais.

Pour aborder la saison qui s’approche, Didier Gadou, le manager général, et Laurent Vila, le coach, n’ont eu d’autre choix que de remodeler leur effectif en profondeur. Outre Yannick Bokolo, qui prend une retraite bien méritée, tous les joueurs étrangers sont partis, Mickey McConnell surprenant même tout le monde en annonçant lui aussi sa retraite sportive. Et cela n’a pas été sans quelques grincements de dents, Vitalis Chikoko ayant apparemment donné son accord verbal pour prolonger l’aventure dans le Béarn avant de se raviser et de signer aux Metropolitans 92.

Qu’à cela ne tienne, les Palois ont su construire un effectif qui apparaît comme complet et équilibré sur toutes ses lignes. En premier lieu, ils peuvent compter sur les jeunes du club : Yohan Choupas, Digué Diawara, Léopold Cavalière (approché un temps par les Metropolitans, il est resté fidèle à son club formateur) et Thibault Daval-Braquet. Pour encadrer ces prometteuses jeunes pousses, Laurent Vila s’est attaché les services d’une traction arrière très américaine et mêlant expérience et jeunesse, entre Ronald Moore, Tyrus McGee et Matt Mobley. Pau-Lacq-Orthez a également fait ses courses dans sa région, allant chercher à Boulazac l’excellent Travis Leslie et le non moins intéressant pivot franco-néerlandais Nicolas De Jong. Pour compléter la raquette, Petr Cornelie arrive du Mans pour se relancer après trois années moroses alors que le Sénégalais Cheick Mbodj doit apporter sa densité physique et sa défense en complément des talents d’attaquant de Nicolas De Jong.

Sur le papier, l’effectif est plutôt séduisant. Il reste à voir comment tout ce joli monde va réussir à jouer ensemble, sans verser dans l’individualisme – on pense surtout à la traction arrière non-JFL… Il va également falloir que la raquette hausse son niveau de jeu pour se montrer à la hauteur de ses prédécesseurs (pas facile de passer derrière Donta Smith et Vitalis Chikoko…). Si toutes ces conditions sont réunies, l’Élan Béarnais peut envisager de reproduire une saison aussi satisfaisante que la précédente.

Photo : Eric Traversié – Élan Béarnais

Salle : Palais des Sports (7 502 places)

Président : Didier Rey (65 ans)

Départs : Yannick Bokolo (retraite), Mickey McConnell (retraite), Taqwa Pinero, Donta Smith (Metropolitans 92, pige médicale), C.J. Harris, Vitalis Chikoko (Metropolitans 92), Akos Keller (Körmend, Hongrie).

Arrivées :  Nicolas De Jong (Boulazac), Petr Cornelie (Le Mans), Travis Leslie (Boulazac), Matt Mobley (Spirou Charleroi, Belgique), Cheikh Mbodj (Torun, Pologne), Tyrus McGee (Sassari, Italie), Ronald Moore (Varèse, Italie)

Ronald Moore – né le 14 juillet 1988 – 1,83m – Poste 1 – Américain

Passé professionnel en 2011 après un cursus universitaire à Siena, le natif de Conshohocken (Pennsylvanie) a bourlingué en Europe entre Pologne, Hongrie et Ukraine avant de passer les cinq dernières saisons en Italie, à Caserte, Pistoia puis Varèse

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo : Élan Béarnais

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2021
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements