Amar’e Stoudemire (Maccabi Tel-Aviv): “Je ne sais pas quand ma carrière prendra fin”

Sacha RUTARD
0

Après un bref passage en Chine, Amar’e Stoudemire (2,08m, 37 ans), 6 fois All-Star en NBA, est de retour en Israël mais après Hapoel Jérusalem il est passé au Maccabi Tel-Aviv. Il s’est confié a média israélien ONE pour expliquer sa décision.

Sur sa venue au Maccabi:

“Je voulais jouer en Euroleague. L’opportunité est apparue à Jérusalem, mais nous n’avons pas pu gagner la Super League et la Basket Champions League. J’ai ensuite déménagé en Chine et j’avais l’impression de jouer dans une ligue de compétition de haut niveau, mais ce n’était pas le meilleur choix culturel pour moi. Je suis donc retourné à Miami. Lorsque l’appel est venu du Maccabi, j’ai eu l’impression que c’était l’occasion idéale pour moi de jouer en Euroleague. J’étais complètement prêt pour l’occasion. J’ai parlé à mes enfants parce qu’ils étaient déjà en train de s’adapter à Miami et de passer du temps avec la famille. J’ai donc parlé à ma famille, ils m’ont dit qu’il n’y avait pas de problème et j’ai pris l’avion directement pour Israël. »

Sur son adaptation:

«Je connais ma place en NBA. Je sais quel genre de joueur je suis, mais je ne ressens aucune pression. Je me sens très à l’aise ici au Maccabi Tel Aviv. J’adore le club, je joue en Euroleague et en Super League, donc je suis heureux d’être ici. S’ils m’appellent en NBA, alors cela deviendra une possibilité pour moi, mais jusqu’à présent, tout va bien ici au Maccabi. Je me concentre sur l’Euroleague et j’essaie de remporter des championnats ici en Israël et en Europe. Ce sont les principales choses sur lesquelles je me concentre. Je continuerai à travailler et à être un leader pour les jeunes membres de l’équipe, à créer une atmosphère gagnante et à gagner. »

Sur ses relations avec l’Hapoel Jérusalem:

“Je ne suis pas en colère contre eux. J’ai essayé de prolonger mon contrat avec eux avant de partir pour la Chine. J’ai également parlé avec de nombreux joueurs qui voulaient que je revienne, mais la direction n’a pas pu me re-signer. Je suis resté prêt à jouer à un niveau élevé, j’ai reçu l’appel de Maccabi et je suis retourné en Israël. Dans mon cœur, je suis un Jerusalemite, mais en termes de basket-ball, je suis prêt à jouer pour n’importe quelle équipe qui participe à des championnats. En ce qui concerne mes actions (NDLR: il est actionnaire à l’Hapoel Jerusalem), je suis prêt à faire tout ce qui me sera demandé, que ce soit la vente de mes actions ou leur remise à quelqu’un pour le reste de la saison. »

Son avis sur Deni Avdija (2,05m, 19 ans), le grand espoir du Maccabi et du basket israélien:

«Deni est comme mon petit frère. Nous parlons beaucoup et nous nous entraînons ensemble. C’est drôle car il n’a que 19 ans et je suis le plus vieux joueur de l’équipe, mais nous sommes les deux seuls à pouvoir s’entraîner si tôt le matin. Les différences et les similitudes sont là. Vers la fin de ma carrière, nous pratiquons tous les deux au même niveau. Le ciel est la limite pour lui. Il travaille très dur. J’aime regarder ses efforts et faire partie de son éthique de travail. Je suis heureux de lui apprendre certaines choses que je sais. Je crois qu’il comprend ce qu’il faut pour réussir. Il n’essaie jamais d’éviter un dur labeur. Je pense que ses parents ont fait du bon travail, l’équipe aussi. »

Sur la fin de sa carrière:

“Je ne sais pas. Après ma 15e saison, je me sentais comme si j’avais terminé, mais mon corps se sent toujours bien après les entraînements. Je ne sais pas quand ma carrière prendra fin. »

Photo: Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2020
L M M J V S D
« Mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements