L’Espagnol Alejandro Martinez, coach en Chine: “Il est bon de savoir qu’il y a de la lumière au bout du tunnel”

Sacha RUTARD
0

L’Espagnol Alejandro Martinez est assistant coach dans le club chinois des Liaoning Flying Léopards, troisième au classement de la ligue CBA, et Marca lui a demandé son témoignage sur la situation sanitaire dans le pays où s’est déclenché le coronavirus:


“Ils ont plus peur de moi, en tant qu’Occidental, que d’un retour du coronavirus en Chine”, avoue t-il “En demandant un café, un couple m’a reconnu comme un occidental et ils ont reculé de quatre pas !”

A propos de la situation à Shenyang, le coach espagnol est porteur d’un message d’espoir :

“Toutes les précautions continuent d’être prises car la ville revient à la normale. Ils continuent avec des contrôles de température quand on entre dans un centre commercial, quand j’entre dans l’hôtel, quand on entre dans un restaurant. Aujourd’hui nous sommes sortis pour se promener et il y avait beaucoup d’enfants dans la rue, beaucoup de cyclistes, beaucoup de gens sans masque. Dans la rue ce n’est pas obligatoire, dans des locaux fermés oui. Vous voyez un changement de tendance. Je suis arrivé le 5 mars et depuis il y a eu un changement notable dans la présence de gens dans la rue, plus d’activité. Il est bon de savoir qu’il y a de la lumière au bout du tunnel. En Chine, cela a été très dur mais à la fin, on va s’en sortir (…) Vous pouvez voir les enfants en uniforme, en jupes et cravates scolaires britanniques dans la rue, et c’est significatif. Des cyclistes en groupe de 50 personnes se promenant dans les parcs de la ville. Cela fait plaisir de voir des gens sourire malgré les masques, et que la normalité revient. Nous sommes allés à un marché en plein air avec des produits locaux et il était plein.”

Alejandro Martinez donne également son avis sur le niveau du basket chinois:

“J’ai eu une très grosse surprise avec les jeunes de l’équipe. Ils travaillent très bien, les oreilles toujours ouvertes, attentifs aux corrections que nous leur apportons. C’est un pays en expansion absolue et lorsqu’ils atteindront le niveau tactique que nous avons en ACB, en Euroleague ou en Italie, ils deviendront un adversaire redoutable dans les compétitions internationales. “

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements