Vidéo rétro: Le lancer-franc à deux mains

Sacha RUTARD
0

Le Musée du Basket a publié cet extrait du film « Du basket et des hommes » Une sorte de docufiction qui s’inspire de l’épopée des Cadets de Chalosse, une équipe landaise issue du village de Gaujacq qui s’illustra lors de la Coupe de France de 1953.

Le Musée veut ainsi mettre en valeur un geste qui peut apparaître désuet pour tirer les lancers, mais qui a fait ses preuves, le “shoot à la cuillère”, alias “shoot à la bonne soeur’.

“Cette technique, réservée au lancer-franc, où l’on ne risque pas d’être contré, consiste à envoyer le ballon à deux mains, par en dessous”, commente t-il. “En usage jusqu’à la fin des années 1960, elle a quasiment disparu depuis. Seuls certains joueurs, en mal d’adresse sur la ligne de réparation, le tentent parfois. Il ne faut pas croire cependant que le geste manquait d’efficacité. Des joueurs majeurs de l’équipe de France, tels que Jean-Paul Beugnot, Henri Grange, Christian Baltzer ou Bernard Mayeur l’ont utilisé avec succès. Rick Barry, l’un des plus fameux artilleur du championnat NBA, et dont le pourcentage sur la ligne flirte avec les 90% en carrière, utilisait exclusivement ce geste au lancer-franc.”

Wilt Chamberlain, lui-même, qui goûtait peu le moment de se retrouver sur la ligne, utilisa cette façon de tirer les lancers-francs. Son pourcentage en carrière: 51,5% pour 30,1 points en moyenne. Quel gâchis !

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2020
LMMJVSD
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements