Italie: Le président de la ligue s’inquiète de l’inertie du gouvernement

Sacha RUTARD
0

Le président de la ligue italienne (LBA) Umberto Gandini tire la sonnette d’alarme. Pour lui, l’inertie du gouvernement ne permet pas aux équipes de Serie A de reprendre normalement leur préparation pour la nouvelle saison.

“Nous nous tournons vers le gouvernement et en particulier vers les ministres de la santé et des sports pour souligner qu’à l’heure actuelle, les clubs de basket-ball de Serie A ne sont pas encore autorisés à planifier la reprise de l’entraînement avec les exigences nécessaires compte tenu de la l’ouverture des compétitions aux dates définies par l’Assemblée de la LBA en référence à la Super Cup à partir du 29 août et au Championnat à partir du 27 septembre.

Bien qu’il soit le deuxième sport d’équipe professionnel en Italie, le basket-ball n’a pas encore reçu d’indication des autorités sanitaires nationales en charge de la reprise complète de l’entraînement collectif qui permet le contact entre les athlètes. Ceci malgré le fait que la Fédération italienne de basket-ball soumette depuis un certain temps un protocole sanitaire précis et détaillé à l’attention du Comité Scientifique Technique pour la reprise de la préparation en vue du démarrage de l’activité compétitive officielle. 
La même absence d’indication de mesures de la part des autorités concerne la possibilité souhaitée de permettre aux supporters d’avoir une présence dans les salles de sport dès la Super Coupe, dans les limites établies par les règles de distanciation en vigueur et en rapport avec ce qui s’est déjà produit pour les autres secteurs de notre vie quotidienne. Cela entraîne de nouvelles répercussions économiques lourdes pour les clubs, incapables de prévoir les revenus de la vente des abonnements et de la billetterie qui représentent l’une des principales sources de revenus.

A cela s’ajoute le problème lié à l’arrivée en Italie de joueurs étrangers en provenance de pays extérieurs à l’Union européenne, en particulier, entre autres, des États-Unis: ce sont des professionnels avec un contrat de travail subordonné régulier à qui l’entrée en Italie est désormais très compliquée en raison des procédures de retrait des visas d’entrée, régies par les procédures définies par les consulats italiens des différents États et encore compliquées par l’obligation de quarantaine actuellement prévue à l’arrivée dans notre pays. Cet obstacle pourrait être surmonté grâce aux règles contenues dans le protocole présenté par la Fip à la CTS qui prévoit des procédures adéquates comme déjà appliquées dans d’autres pays européens, et au football professionnel dans le nôtre.”

Photo: LBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements