Jeux Olympiques féminins : qui pour détrôner les États-Unis à Tokyo ? Les prédictions de la FIBA

Clément Carton
0

Après les pronostics des Jeux Olympiques masculins, la fédération internationale de basket (FIBA) a livré ses prédictions concernant le tournoi féminin, six mois avant le début de la compétition (23 juillet – 8 août). Trois spécialistes – Paul Nilsen, Sajjatam Kulsomboon et Shona Thoburn – se sont prêtés au jeu

Les États-Unis ont raflé toutes les médailles d’or olympiques depuis le sacre de l’ex-URSS en 1992 à Barcelone. Depuis, personne n’a battu Team USA. Et si c’était pour les JO 2021 ? Les Américaines arriveront à Tokyo en grandes favorites mais les spécialistes ont envie de croire à une belle histoire.

« Après tout ce que le monde a vécu en 2020, j’ai sérieusement besoin de croire en un conte de fées pour 2021. Je ne suis pas anti-USA, et elles gagneront probablement, évidemment, comme 90% du temps, elles sont ultra favorites. L’or pour le Japon serait juste une histoire incroyable mais c’est désormais une possibilité lointaine après les blessures subies par Tokashiki et Motohashi, qui pourraient rater l’événement. Des nations comme l’Australie, la France ou même le Canada ou la Belgique ont peut-être une chance. Ces dernières pourraient se faufiler pour le bronze. »

Paul Nilsen, spécialiste FIBA.

Selon les trois spécialistes, la France pourrait avoir une chance de tirer son épingle du jeu. Tout comme l’Australie, emmenée par leur star, Liz Cambage, meilleure scoreuse aux JO 2016, à la Coupe du Monde FIBA 2018, et au sommet de son art à 29 ans. Elle est retenue par les spécialistes comme la favorite au titre de meilleure marqueuse de la compétition.

« Je ne vais pas dire que je suis confiant quant à cette prédiction, mais je dis que si je devais choisir entre Liz Cambage ou tout autre joueuse en tant que meilleure scoreuse des Jeux Olympiques… je choisirais toujours Cambage. »

Sajjatam Kulsomboon, éditorialiste FIBA.

Enfin, quelle joueuse les spécialistes veulent-ils voir à l’œuvre à Tokyo ? Shona Thoburn, ancienne internationale canadienne mais aussi coach assistante à Basket Landes, a son avis sur la question. 

« Je suis partagée entre Emma Meesseman (Belgique) et Nako Motohashi (Japon). Meesseman est sans doute l’une des meilleures joueuses du moment. Elle a été MVP des finales WNBA, elle a gagné plusieurs titres d’Euroleague, en plus d’être dans le cinq majeur de la Coupe du Monde FIBA 2018. Les fans la regarderont jouer ses premiers Jeux Olympiques et verront tout ce qu’elle peut faire. D’un autre côté, on a Motohashi. Elle a mené le Japon à l’or à la Coupe d’Asie 2019, en finissant MVP du tournoi. C’est une meneuse de jeu tellement excitante qui peut vraiment tout faire. J’imagine que jouer à la maison lui donnera encore plus d’envie pour performer sur la plus grande scène. »

Shona Thoburn, spécialiste FIBA.

Photos : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements