Kyle Kuric (FC Barcelone) : « Jasikevicius est un coach très exigeant »

Dans une interview pour Fullbasket TV, l’Américain du FC Barcelone, Kyle Kuric (1,93m, 31 ans), parle des priorités de son coach lituanien, Sarunas Jasikevicius et de ce qu’il recherche chez ses joueurs.

“Jasikevicius est un coach très exigeant, il a une mentalité de gagnant, c’est le plus important pour lui. Si vous pouvez l’aider à gagner, vous pouvez jouer, sinon, vous vous asseyez sur le banc et c’est tout. Il n’y a pas beaucoup d’entraîneurs ici avec ce niveau d’intensité. “

Bien qu’il ait un rôle de scoreur et plus particulièrement de sniper à trois points, Kyle Kuric n’est pas dispensé pour autant d’être performant en défense :

“Avec Sarunas Jasikevicius, il faut défendre. Si vous ne pouvez pas défendre un autre joueur, vous ne pouvez pas jouer. Vous pouvez marquer 10 points d’affilée mais si votre adversaire marque également 10 points, vous ne jouez pas. C’est facile, la première chose à faire est de défendre. Avec son arrivée beaucoup de choses ont changé, presque tout. Cela a changé la façon dont nous nous entraînons, les séances vidéo, la communication avec nous. Certaines choses sont mieux, d’autres sont moins bien, c’est différent.”

Interrogé sur l’affaire Thomas Heurtel, à qui Jasikevicius reprochait justement son laxisme défensif, Kuric a déclaré que :

“C’était une situation difficile pour lui, pour nous et pour le club. Il a fini par partir après avoir conclu un accord avec le club, pour nous c’est comme un business. Nous avons besoin de gagner des matchs et c’est tout. C’est un joueur de haut niveau, il peut marquer des points et faire des passes, mais nous avons un autre meneur de jeu qui peut aussi très bien jouer et qui peut jouer en défense et en équipe. C’est plus important”.

Côté compétition, le Barça a repris le leadership de l’Euroleague après avoir battu le CSKA à Moscou, une grande victoire qui s’est faite sans Victor Claver, Nikola Mirotic et Brandon Davies et qui est probablement la plus importante de la saison :

“C’était un match très difficile et important pour nous, puisque nous avons pris la tête de l’Euroleague. C’était un match où nous jouons tous ensemble et en équipe. Il est vrai que nous avons eu un mois de décembre irrégulier, mais nous gagnons des matches en équipe, comme nous l’avons fait à Moscou. Gagner est une affaire d’équipe, pas de joueurs seuls”.

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements