En quelques stats: Le Top 16 de l’Eurocup, dernière journée

Ludovic Renouf
0

En milieu de semaine, se disputait la sixième et dernière journée du Top 16 de l’Eurocup.

Tout d’abord, le bilan des clubs français lors de cette journée est équilibré avec deux victoires pour deux défaites.

Monaco, déjà qualifié, se déplaçait à Malaga. Les deux équipes étant déjà fixées sur leur sort, le match était sans réel enjeu. C’est le club de la Principauté qui démarre le mieux la rencontre en remportant le premier quart de 6 points. Mais, dans le deuxième quart, il encaisse 37 points et se retrouve relégué à 7 points à la pause. Au retour des vestiaires, le club monégasque se ressaisit et remporte les deux quarts suivants. Il s’impose finalement 98-89. L’équipe de Zvezdan Mitrovic a été emmenée par un trio composé de Mathias Lessort, Dee Bost et Damien Inglis, auteur d’une évaluation cumulée de 73. Le premier, avec un double-double (21 pts et 11 rbds), est le meilleur pivot de la semaine. Il en est également le meilleur rebondeur avec 11 unités ainsi que le MVP français pour la sixième fois de la saison. Le dernier est le meilleur intérieur européen. Côté andalou, Francis Alonso s’est mis en valeur. Avec 28 d’évaluation, il est le meilleur arrière de la journée. Quant à Yannick Nzosa, il a profité des absences de Volodymyr Gerun et de Malcolm Thomas pour obtenir le titre de Rising Star pour la troisième fois de la saison.

Pour le second duel franco-espagnol, Nanterre recevait la Joventut Badalona. Le club altoséquanais devait s’imposer d’au moins 6 points pour se qualifier pour les quarts de finale. Il enregistrait les retours de Nikola Rebic et de Marcquise Reed pour l’occasion. Nanterre domine le début de match et mène au score pendant les 15 premières minutes. Cependant, il n’atteindra les 6 points d’avance qu’en une seule occasion. Le club catalan reprend le leadership à compter de la 16ème minute et ne le perdra plus. Il gagne le match 95-88 et se qualifie. Son leader a été l’ancien arrière du Barca Pau Ribas. Avec notamment un joli 11/11 aux lancers-francs, il est le Meilleur Sixième Homme européen de la semaine.

Boulogne-Levallois se déplaçait à Belgrade pour y affronter le Partizan. Il devait l’emporter pour assurer sa qualification en quarts. Le club serbe récupérait Novica Velickovic mais perdait Rade Zagorac. Les trois premiers quarts sont équilibrés et aucun ne se joue par plus de trois points. A l’issue des 30 premières minutes, le Partizan mène de trois points. Dans le dernier quart, le club français hausse le ton en défense et limite son hôte à 11 points. Il réussit ainsi à l’emporter 75-70 et à assurer sa qualification. L’équipe de Jurij Zdovc a été portée par son ailier américain Anthony Brown, auteur de 18 points avec un joli 5/8 à 3 points. Du côté serbe, Rashawn Thomas s’est mis en avant. Avec 31 d’évaluation, il est le meilleur intérieur de la semaine.

Enfin, Bourg, déjà éliminé et sans victoire, se déplaçait à la Virtus Bologna, qualifiée et invaincue. La rencontre paraissait par conséquent très déséquilibrée. Le club français enregistrait les retours de Danilo Andjusic, Luka Asceric et Alen Omic. Il ne mènera jamais lors de ce match et l’écart dépasse les 10 points dès la sixième minute. Le club italien l’emporte largement 83-62. La victoire a été collective avec cinq joueurs qui ont dépassé les 10 d’évaluation. Bourg n’a donc pas réussi à remporter la première victoire de son histoire en Top 16 de l’Eurocup.

Dans le groupe F, le Lokomotiv Kuban Krasnodar recevait Trento à la Basket Hall devant 1 516 spectateurs. Les deux clubs étaient à la lutte pour la qualification et le club italien l’avait emporté à l’aller de 12 points. Le club russe gagne les deux premiers quarts et mène déjà de 16 points à la mi-temps. La suite de la rencontre est équilibrée et Gary Browne replace son équipe à 12 points à 44 secondes du terme. Un tir à 3 points de Nigel Williams-Goss dans la foulée offrira la qualification pour les quarts à son équipe. Le Lokomotiv Kuban s’impose au final 100-86. L’équipe d’Evgeny Pashutin a été emmenée par un trio Mindaugas Kuzminskas-Mantas Kalnietis-Drew Gordon, qui a presque égalé l’évaluation de Trento avec 88. Avec 26 points et 9 rebonds, le premier est le MVP de la semaine. Le second en est le meilleur meneur ainsi que le meilleur passeur avec 10 unités pour la troisième fois de la saison.

Dans le groupe G, le Cedevita Olimpija Ljubljana recevait le Buducnost Podgorica. Les deux équipes se disputaient la dernière place qualificative du groupe. Le club slovène s’était imposé de 3 points à l’aller. Les trois premiers quarts sont équilibrés et le club monténégrin mène d’un point au bout de 30 minutes. Mais il limite son adversaire à 9 points dans le dernier quart pour s’envoler vers la victoire 79-66 et vers la qualification. Le leader du Buducnost a été l’ailier canado-nigérian Melvin Ejim avec 20 points et 8 rebonds.

Dans le groupe H, Gran Canaria recevait l’Unics Kazan, déjà qualifié. Le club insulaire devait l’emporter pour continuer l’aventure. Et il est à la hauteur en remportant les trois premiers quarts. Il mène de 20 points au bout de 30 minutes. Malgré une dernière période ratée, Gran Canaria s’impose 96-90 et assure sa qualification. L’équipe de Porfi Fisac a été emmenée par son axe 1-5 composé d’AJ Slaughter et de Matt Costello, avec une évaluation cumulée de 40. Du côté russe, Jamar Smith, avec 32 points, est le meilleur marqueur de la journée. Il établit me record du Top 16 en la matière. Il est également le Meilleur Sixième Homme de la semaine.

Enfin, Andorra recevait Mornar Bar. Le club monténégrin, déjà éliminé, n’a pas résisté et a perdu largement 89-61. Sept joueurs de l’équipe d’Ibon Navarro a atteint ou dépassé les 10 d’évaluation. C’est donc la fin du parcours européen pour les deux équipes.

La Virtus Bologna est la seule invaincue et la meilleure équipe du Top 16 devant l’Unics Kazan et Monaco.

A l’opposé, seul Bourg reste vierge de toute victoire. Le bilan des clubs français est de 11 victoires et 13 défaites. Deux d’entre eux se sont qualifiés pour les quarts de finale.

Voici les meilleures performances statistiques de la journée:

MVP :

Mindaugas Kuzminskas (SF/Lit/31)

Lokomotiv Kuban

33 d’éval (26 pts à 9/15 dont 3/5 à 3 pts, 9 rbds, 1 pd)


Meilleur 5 :

PG Mantas Kalnietis

Lokomotiv Kuban

30 d’éval

SG Francis Alonso

Malaga

28

SF Mindaugas Kuzminskas

Lokomotiv Kuban

33

PF Rashawn Thomas

Partizan Belgrade

31

C Mathias Lessort

Monaco

31

B Jamar Smith

Unics Kazan

29


Meilleur 5 européen:

PG Mantas Kalnietis

Lokomotiv Kuban

30 d’éval

SG Francis Alonso

Malaga

28

SF Mindaugas Kuzminskas

Lokomotiv Kuban

33

PF Damien Inglis

Monaco

20

C Mathias Lessort

Monaco

31

B Pau Ribas

Badalona

27


MVP français:

Mathias Lessort (C/25)

Monaco

31 d’éval (21 pts à 8/11, 11 rbds, 2 pds)


Rising star :

Yannick Nzosa (C/RDC/17)

Malaga

16 d’éval (16 pts à 8/9, 3 rbds, 4 ct, 3 bps)


Meilleur marqueur:

Jamar Smith

Unics Kazan

32 pts

Meilleur rebondeur :

Mathias Lessort

Monaco

11 rbds

Meilleur passeur :

Mantas Kalnietis

Lokomotiv Kuban

10 pds


Voici les classements:

Groupe E:

  1. Monaco 5-1
  2. Badalona 4-2
  3. Nanterre 2-4
  4. Malaga 1-5

Groupe F:

  1. Boulogne-Levallois 4-2
  2. Lokomotiv Kuban Krasnodar 3-3
  3. Trento
  4. Partizan Belgrade 2-4

Groupe G:

  1. Virtus Bologna 6-0
  2. Buducnost Podgorica 3-3
  3. Cedevita Olimpija
  4. Bourg 0-6

Groupe H:

  1. Unics Kazan 5-1
  2. Gran Canaria 3-3
  3. Andorra
  4. Mornar Bar 1-5

En gras, les équipes qualifiées. En italique, les équipes éliminées

Photo: Mindaugas Kuzminskas (Lokomotiv Kuban, Eurocupbasketball)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements