La place des U21 en Europe 2020-21 : l’Euroleague en marche arrière

Photo d’ouverture : Rokas Jokubaitis – Zalgiris Kaunas (Photo : Euroleague)

Pour la troisième année consécutive, BasketEurope vous propose un dossier complet sur la place qu’occupent les U21 dans les principales compétitions européennes. Aujourd’hui, après les grands championnats et les championnats « mineurs », nous continuons notre analyse par les coupes d’Europe, en commençant par l’Euroleague.

Comme chaque année, ce dossier est exclusivement réservé à nos abonnés et il est toujours temps de faire partie de ce cercle de privilégiés qui s’agrandit d’année en année. C’est ICI.

L’Euroleague n’a jamais été une compétition très accueillante pour les U21. Comme il s’agit de ce qui se fait de mieux en termes de compétitions de club à l’échelle européenne, cette coupe d’Europe ne regroupe que le haut du panier continental, pour qui la lutte est féroce. Pour de jeunes joueurs, sans trop d’expérience, il devient alors bien difficile d’avoir la possibilité de s’y exprimer. Sauf à s’appeler Luka Doncic, Goga Bitadze, Deni Avdija ou Théo Maledon, tous MVP U21 des années passées en Euroleague et tous aujourd’hui en NBA, où le premier a acquis un statut de super-star.

Carlos Alocen – Real Madrid (Photo : Euroleague)

Le souci, c’est que des Luka Doncic, et même des Deni Avdija ou des Théo Maledon, on n’en trouve pas sous n’importe quel panier, l’Europe ne les produit pas à la chaîne. Et, donc, forcément, le niveau des U21 plus ou moins impliqués par leur équipe en Euroleague fluctue. Ce d’autant plus que la plupart de ces clubs n’ont pas une politique de développement des prospects locaux (ou même internationaux) très ambitieuse. Au point que trois des 18 clubs d’Euroleague n’ont pas accordé la moindre seconde à un jeune joueur cette saison : l’Olympiakos, Milan et le Zénit Saint-Petersbourg.

Ce qui n’a pas empêché les 15 clubs restants de battre un record : celui du nombre de U21 qui ont eu droit à au moins quelques secondes le temps d’un match dans cette coupe d’Europe. Alors qu’ils étaient 26 dans ce cas en 2018-19 et 30 la saison dernière, ils ont été 34 à avoir ce plaisir cette saison. Mais leur rendement est inversement proportionnel

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements