Coupe de France : l’ASVEL brille et remporte son 11e titre

Clément Carton
0

Tenante du titre, l’ASVEL double la mise et s’adjuge le premier trophée de la saison en battant Dijon en finale (77-61). Moustapha Fall termine MVP de la rencontre (11 points, 11 rebonds, 6 contres). Annoncé absent, Guerschon Yabusele a bel et bien tenu son rang en sortie de banc (10 points, 8 rebonds), tout comme Thomas Heurtel (18 points, 7 rebonds, 6 passes). Grâce à cette victoire, Villeurbanne égale le record du nombre de Coupes de France détenu par les féminines de Bourges avec 11 trophées.

La pression était forte mais l’ASVEL a répondu présent. Solide tout au long de la rencontre, le collectif villeurbannais n’a laissé aucune chance aux Dijonnais pour s’adjuger son 11e titre en Coupe de France. Ce sont pourtant les Bourguignons qui avaient lancé les hostilités grâce un 7-2 sous la houlette de son meneur Axel Julien : passes dans le dos, caviars à ses coéquipiers, shoots longue distance… Mais l’invité surprise, Guerschon Yabusele – annoncé indisponible plusieurs semaines par le club – a sorti le grand jeu pour renverser le cours de la rencontre sur un 3-points dans les ultimes secondes du premier acte (16-14). 

C’est alors que l’ASVEL n’a plus jamais été reprise, passant la seconde grâce à un 11-0 à cheval sur les deux quarts-temps. À l’expérience, Thomas Heurtel et Charles Kahudi (20 d’évaluation à la pause) ont distillé, tandis que le bondissant Guerschon Yabusele a envoyé une claquette dunk sensationnelle. C’est l’apport du banc villeurbannais qui a fait la différence (30 points à la pause) alors que le duo Hans Vanwijn – Axel Julien a tenté de maintenir les Dijonnais dans le match. A la mi-temps, Villeurbanne domine au rebonds (21 à 14) mais aussi à l’adresse extérieure (40 % à 3-points contre 33%) pour mener de 10 points (41-31).

Le banc villeurbannais fait la différence

En deuxième mi-temps, David Holston sort de ses gonds et Dijon place un 10-0 pour recoller à deux unités (43-41). Mais la réponse villeurbannaise est immédiate. Moustapha Fall enchaine les stops défensifs et impulse un nouvel élan offensif. En contre-attaque, Thomas Heurtel et Norris Cole réappuient sur l’accélérateur. Puis vient l’action du match. Paul Lacombe, qui manque de peu de perdre le ballon à l’issue d’un mouvement collectif brouillon, envoie un bras roulé d’une jambe du milieu de terrain au buzzer des 24 secondes. Bingo, le ciel tombe sur la tête des Dijonnais (53-42) ! Plus jamais l’écart ne redescendra plus sous la barre des 10 points (59-49 à la fin du troisième quart). Le dernier acte, maîtrisé de bout en bout par le collectif villeurbannais, n’est qu’un long supplice pour les joueurs de Laurent Legname, dont l’adresse extérieure a fait défaut (37 % à 2-points, 30 % à 3-points). À l’expérience, l’ASVEL déroule et remporte la finale de la Coupe de France 2021 tout en maîtrise (77-61).

L’ASVEL égale le record de trophées en Coupe de France, jusqu’alors détenu par Bourges (11 titres).

La victoire s’est dessinée grâce à l’ultradomination villeurbannaise au rebonds (45 à 27) et l’apport du banc (51 points !). Moustapha Fall termine MVP de la rencontre (11 points, 11 rebonds, 6 contres pour 18 d’évaluation). Thomas Heurtel (18 points, 7 rebonds, 6 passes pour 20 d’évaluation), Charles Kahudi (10 points, 5 rebonds) et Guerschon Yabusele (10 points, 8 rebonds) ont tous apporté. Côté Dijonnais, Axel Julien (16 points, 6 passes) et Hans Vanjiwn (9 points, 6 rebonds, 5 passes) n’ont pas suffit.

Moustapha Fall termine MVP de la finale (11 points, 11 rebonds, 6 contres pour 18 d’évaluation)

Axel Julien (Dijon), au micro de La Chaîne l’Equipe : « On sait que contre une équipe comme ça, il faut faire le match parfait. Ce soir on ne l’a pas fait. On a bien entamé le match et derrière, on s’est laissés marcher dessus en première mi-temps. On est revenu avec de meilleures intentions en deuxième mi-temps et malgré tout, c’est notre attaque qui a coincé. On a bien défendu mais on n’a pas réussi à trouver les solutions. »

Antoine Diot (ASVEL), au micro de La Chaîne l’Equipe : « C’est une grosse performance d’équipe ce soir. Il faut rendre hommage à l’équipe de Dijon qui a été très bonne. Nous on est restés dans notre plan de jeu, ça nous a rendu la tache facile. Tant mieux. Cette victoire, elle fait vraiment plaisir. »

https://twitter.com/ffbasketball/status/1386022788897538048

Le boxscore est ici.

Photo : Thomas Heurtel (Bellenger / FFBB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2021
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements