Euroleague : L’Anadolu Efes est champion d’Europe !

Clément Carton
0

Au terme d’une saison 2020-2021 éprouvante, les Turcs de l’Anadolu Efes succèdent au CSKA Moscou et remportent le premier titre d’Euroleague de leur histoire en battant le FC Barcelone en finale du Final Four de Cologne à huis clos (86-81). Déjà nommé meilleur joueur de la compétition, Vasilije Micic (25 points, 5 passes) est élu MVP du Final Four. Le grand Barça de Nikola Mirotic et Pau Gasol ne soulèvera pas le plus grand trophée européen.

L’Anadolu Efes était bien décidé à inscrire son nom au palmarès de l’Euroleague. Pour sa deuxième tentative en finale après l’échec connu en 2019 face au CSKA Moscou, le club d’Istanbul soulève le premier trophée d’Euroleague de son histoire grâce à son triomphe final face à Barcelone (86-81). C’est tout un groupe quasiment inchangé depuis trois ans qui triomphe enfin, après trois années de domination européenne. Le coach Ergin Ataman glane son premier titre en Euroleague, tout comme les Français Rodrigue Beaubois et Adrien Moerman. Dans un duel final féroce et cyclique, Vasilije Micic et Shane Larkin ont empêché les Barcelonnais Pau Gasol et Nikola Mirotic de briller.

Le début du match avait pourtant tourné à l’avantage des Espagnols. Si le pivot turc Sertac Sanli inscrit les 8 premiers points du match côté turc et pose des problèmes à l’intérieur (6-8, 4e), Brandon Davies compile 10 points et 5 rebonds en 8 minutes pour permettre aux Catalans de prendre 7 points d’avance (20-13, 9e). D’entrée, le plan de jeu de Sarunas Jasikevicius est en place et la meilleure défense de la saison ne laisse aucun espace au MVP de la compétition Vasilije Micic. Barcelone bascule en tête à la fin du premier quart-temps (22-15). Les dix premières minutes sont âpres sur le parquet mais aussi sur le banc puisque Saras Jasikevicius – très énervé – prend une faute technique… suivi d’Ergin Ataman deux minutes plus tard.

Dans le deuxième acte, Leandro Bolmaro porte l’écart à +10 (25-15, 11e). Mais les Turcs montent d’un cran dans l’agressivité (17 fautes provoquées à la pause). L’Efes passe un 21-4 et prend les commandes (29-36, 19e) grâce à l’adresse de Shane Larkin, imperturbable sur la ligne (9/9 à la mi-temps), et l’activité d’Adrien Moerman (4 points, 6 rebonds). Si le joker Tibor Pleiss se blesse au mollet et quitte ses partenaires, les Turcs sont en tête à la mi-temps (36-39). Trop maladroit (2/12 à 3-points) et pas assez collectif (4 passes décisives), le Barça perd ses repères. Pau Gasol et Nikola Mirotic sont cantonnés à… 0 point à la pause !

L’Efes ne tremble plus dans le money time

Au retour des vestiaires, la pression monte. Discret en première mi-temps (4 points), Vasilije Micic prend les choses en mains. Le Serbe fait briller ses partenaires, distille des lay-up et envoie un… 3+1 pour faire grandir l’écart à 11 points (41-52, 24e), plus gros écart du match. Mais le héros de la demi-finale Cory Higgins (23 points) tient le Barça sur ses épaules (54-61, 28e). Méconnaissable jusqu’alors, Nikola Mirotic sort aussi de ses gonds et compile 3-points et shoot au buzzer – finalement refusé à la vidéo – pour sonner la révolte (58-65).

Remontée par un contre de Pau Gasol, la défense barcelonaise grappille petit-à-petit. Nikola Mirotic (11 points) égalise à 5 minutes du buzzer (69-69) pour s’offrir un money time d’anthologie. Higgins répond à Micic puis Davies répond à Larkin… Mais tout s’accélère de nouveau sous la houlette de l’agressif Vasilije Micic, qui permet aux Turcs de prendre 5 points d’avance (74-79 puis 76-81) alors qu’il ne reste plus que deux minutes à jouer. Kyle Kuric, en réussite toute la rencontre (18 points), ramène Barcelone à 3 unités dans la dernière minute. Mais plus personne n’arrivera ensuite à débloquer le compteur catalan… Encore lui, Vasilije Micic retourne sur la ligne pour mettre un terme au suspens (81-86). L’Efes Instanbul peut exulter : le club turc remporte l’Euroleague 2020-2021 !

Vasilije Micic est le MVP du Final Four 2020-2021. (c) Euroleague
Vasilije Micic MVP du Final Four

Déjà élu MVP de la compétition, le Serbe Vasilije Micic (25 points à 8/14 aux tirs, 5 passes, 3 rebonds, 3 interceptions, 8 fautes provoquées) double la mise en remportant le titre de meilleur joueur du Final Four, comme Luka Doncic avant lui. Son coéquipier Shane Larkin a été tout aussi étincelant en finale (21 points à 12/12 aux lancers).

L’équipe des deux Français Adrien Moerman (6 points, 8 rebonds) et Rodrigue Beaubois (3 points) – qui succèdent à Nando De Colo (CSKA Moscou en 2016 et 2019) et Fabien Causeur (Real Madrid en 2018) au palmarès – est le deuxième club turc champion d’Europe après Fenerbahçe en 2017. Champion NBA en 2011 avec les Dallas Mavericks, Rodrigue Beaubois est le premier joueur européen à remporter l’Euroleague après avoir soulever le trophée Larry O’Brien. Après la Saporta Cup avec Sienne en 2002, l’EuroChallenge avec Besiktas en 2012 et l’Eurocup avec Galatasaray en 2015, Ergin Ataman complète enfin son armoire à trophée avec le plus grand des titres européens.

Revenu en Europe pour faire le doublé avec les Jeux Olympiques, Pau Gasol ne gagnera quant à lui probablement jamais l’Euroleague. Plus tôt dans la soirée, Milan a réussi à quitter Cologne avec une victoire, après avoir battu le CSKA Moscou dans le match pour la troisième place (83-73).

Les statistiques de Barcelone – Anadolu Efes

Photo : Anadolu Efes Istanbul (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019