EuroBasket féminin : Qui va gagner ? Qui va être MVP… Les experts de la FIBA répondent

Sacha RUTARD
0

La Fédération Internationale a demandé à trois experts, l’assistante coach canadienne de Basket Landes, Shona Thorburn, la Britannique Azania Stewart et à Jeff Taylor, la « Voix de la NBA » de fournir leur avis sur l’EuroBasket féminin, qui en est aujourd’hui au stade des demi-finales, et leurs pronostics. Les voici.

Quelle équipe a été la plus grosse surprise du tournoi ?


Shona Thorburn :  Pour moi, ce doit être la Bosnie-Herzégovine. Nous savions tous que Jonquel Jones était une excellente joueuse, mais le « X-Factor » a également été Nikolina Babic et Marica Gajic. De plus, tout le monde a également contribué à des moments différents. Cela étant dit, la Russie semble également en compétition pour une médaille la prochaine fois, ce qui a été une belle surprise.

Azania Stewart :  Je n’ai pas réussi à les voir jouer en vrai, mais je suis d’accord avec le choix de la Bosnie-Herzégovine. Je savais que Jones serait un facteur si important et elle s’en est sortie en en faisant une affaire personnelles avec un si bon jeu. Ma sélection originale dans le panel d’experts précédent a été concrétisée car c’était ma prédiction pour provoquer une surprise ! 

Jeff Taylor :  La plus grande surprise pour moi, et parce que j’ai pu les voir, a été la Biélorussie. C’est un pays qui avait des traditions et des héros auparavant, mais il semblait que leur temps était révolu. Et la dernière chose à laquelle je m’attendais était qu’elles atteignent les demi-finales. Leur performance illustre à quel point il est crucial d’avoir de l’expérience et pas seulement un bon, mais une excellente meneuse de jeu. Alexandria Bentley a été dès la première seconde une joueuse intrépide et a excellé dans les grands moments. De plus, à mon avis, Anastasiya Verameyenka n’a jamais mieux joué et cela veut dire quelque chose, puisque nous nous souvenons de ses performances au début de sa carrière en équipe nationale. 

Le record de la Turquie sur les trois derniers tournois majeurs est désormais de 1-10

Quelle équipe a été la plus grosse déception ?

Shona Thorburn : La  Turquie a été décevante. Leur championnat est l’un des meilleurs d’Europe et pourtant ils ne peuvent pas mettre une meilleure équipe sur le terrain et une plus compétitive ? Quand je pense qu’ils n’ont qu’un record de 1-10 lors de leurs trois derniers tournois majeurs. Même lorsqu’ils n’avaient jamais remporté de médaille auparavant, ils étaient toujours super compétitifs et dangereux. Il est inacceptable qu’ils aient autant baissé et qu’ils ne soient même pas en mesure de battre des nations de basket-ball plus petites. 

Azania Stewart : L’Italie, parce qu’elles avaient Cecilia Zandalasini et quelques bonnes joueuses dans leur équipe mais elles n’ont pas pu tout jouer collectif au bon moment. Zandalasisni était bonne comme d’habitude et a essayé de porter son équipe, mais collectivement, elles n’ont pas joué en tant qu’unité et cela ne les a pas mis en position de succès.

Jeff Taylor : LItalie était pour moi l’une des meilleures équipes du tournoi à la fin de la première journée. Mais elles n’étaient, inexplicablement, pas prêtes mentalement pour le match contre la Suède en qualification pour les quarts de finale. Si un entraîneur a besoin d’un exemple pour montrer à ses joueuses pourquoi il est crucial de se concentrer sur leurs propres performances et non sur les arbitres, c’est tout. De même, l’Espagne est ressuscitée et ressemblait à une équipe capable de remporter le titre, mais quelques mauvaises minutes dans le money time contre la Serbie en quarts de finale ont effectivement mis fin à la défense de leur titre, ce qui a également été décevant.


La France est la grande favorite pour se qualifier pour la finale

Quelle équipe se qualifiera pour la finale – France ou Biélorussie ?

Shona Thorburn : La  France purement et simple – c’est leur tournoi.

Azania Stewart : La  France a un banc plus fort et plus profond et bien que les cinq joueuses de départ soient importants, les 6e, 7e et 8e joueurs sur le roster sont devenus encore plus importantes. La Biélorussie a trois super joueuses, mais après cela, c’est probablement trop pour tenir pendant 40 minutes. Elles joueront la France durement, mais la profondeur et la vitesse de leurs adversaires seront de trop.

Jeff Taylor :  L’ expérience, le talent, la profondeur et la taille de la France leur permettront de vaincre la Biélorussie, une équipe qui doit jouer un match parfait pour même avoir une chance de battre les favoris.

Emma Meesseman de la Belgique pourrait son pays à une toute première finale

Quelle équipe se qualifiera pour la finale – Belgique ou Serbie ?

Shona Thorburn :  Je vais y aller pour la Belgique parce que la défaite contre la Slovénie a été un signal d’alarme plus tôt dans le tournoi. Je ne sais pas qui peut arrêter Emma Meesseman et ralentir Julie Allemand. De plus, maintenant Kim Mestdagh a trouvé son rôle – cela les rend très dangereuses et surtout si les autres joueuses peuvent également jouer de manière cohérente.

Azania Stewart : La Serbie parce qu’elle est aguerrie au combat, qu’elle s’enfonce profondément dans son banc, et qu’elle peut forcer cette press et ces traps sur tout le terrain et qu’elles ne lâcheront tout simplement pas. Elles ont retourné l’Espagne dans des moments cruciaux et elles n’ont pas encore perdu. J’ai le sentiment qu’elles continueront sur cette lancée. 

Jeff Taylor : La Serbie devrait battre la Belgique en raison de l’expérience et de la profondeur, mais surtout de la défense. Lorsque la Serbie joue sa défense, aucune équipe ne peut résister à la pression.

Sonja Vasic pourrait-elle couronner ce qui pourrait être sa dernière édition de la compétition avec la distinction de MVP?

Qui est votre MVP ?

Shona Thorburn :   Vous devez suivre Jonquel Jones compte tenu de ce qu’elle a fait statistiquement pour propulser la Bosnie-Herzégovine vers les éliminatoires de la Coupe du monde. Ses chiffres sont incroyables. J’aime aussi Emma Meesseman de la Belgique, cependant.

Azania Stewart :  Je vais dire Sonja Vasic car elle joue très bien et a fait l’un des meilleurs matchs de sa carrière pour vaincre l’Italie en prolongation pendant la phase de groupes. Elle a également demandé le ballon contre l’Espagne lorsque son équipe avait besoin d’elle. Je pense aussi que le mérite revient à la meneuse biélorusse Alexandria Bentley. Elle se sent tellement bien et on dirait qu’elle est dans la zone. Elle criait « elles ne peuvent pas me contrôler » contre la Suède et bien qu’il y ait une fine ligne entre la confiance et l’arrogance, j’ai été très impressionnée par elle. 

Jeff Taylor : C’est le moment où Sandrine Gruda met un point d’exclamation sur son parcours exceptionnel en équipe nationale et mène la France sur la plus haute marche du podium !

Photo: Sandrine Gruda (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019