JO : Evan Fournier après la victoire contre les Etats-Unis : « Ils sont meilleurs individuellement mais ils peuvent être battus en équipe »

Clément Carton
0

Ce dimanche, l’équipe de France a lancé son tournoi olympique à Tokyo par une victoire contre les Etats-Unis (83-76), comme à la Coupe du Monde 2019 en quart de finale. Meilleur scoreur des Bleus, Evan Fournier (28 points) garde la tête sur les épaules après cette victoire de prestige. Réactions.

Evan Fournier, arrière de l’équipe de France : « Nous étions vraiment agressifs, nous avons eu un peu de chance sur les balles perdues et nous avons eu quelques tirs ouverts dans le money time mais c’était un bon match dans l’ensemble. (…) J’ai un rôle différent par rapport à la NBA. L’équipe veut que je marque. Je dois être le plus agressif possible. En tant que joueur NBA, nous nous devions de montrer la voie aux gars qui sont en Europe, comment jouer contre ces gars… C’est le message avant tout. Nous devions montrer à ces gars que nous n’allons pas reculer et qu’ils sont comme nous. Ils sont meilleurs individuellement, mais ils peuvent être battus en équipe. (…) La différence dans la célébration par rapport à 2019 ? Ce n’est que la phase de groupes. Nous en avons gagné un, mais nous pourrions perdre les deux suivants et rentrer à la maison. L’autre était un quart de finale, ce qui était évidemment différent. »

Vincent Collet, sélectionneur de l’équipe de France : « J’ai dit aux joueurs depuis le début, même si on bat Team USA, le deuxième match sera le plus important. Pour moi, c’est toujours la vérité. Il faut se calmer, pas facile à faire après ce genre de match, et soyez prêt pour mercredi et la République Tchèque (…) Evan (Fournier) a été incroyable. Pour avoir ce genre de performance, vous avez besoin de cohérence, c’est sûr. C’est le plus important. Mais il faut aussi des joueurs capables de faire des coups que personne d’autre ne peut faire. Ce qui était très important pour moi, c’est que l’équipe comprenne ça et joue pour lui. Il a fait des choses tout seul, mais a aussi reçu l’aide de ses coéquipiers pour le mettre en pour le faire. C’est ainsi que nous devons continuer. »

Les Bleus ont montré du combat et de l’abnégation contre les Etats-Unis (c) FIBA

Nicolas Batum, capitaine de l’équipe de France au micro de France Télévisions : « On sait qu’on devait faire une meilleure entame que ce qu’on a fait en prépa, c’est vrai qu’on n’a pas été très rassurants sur les matchs amicaux. Face à Team USA, on ne pouvait pas se permettre un mauvais départ. Ils ont pris de l’avance parce qu’on a laissé trop de contre-attaques et de rebonds. On savait qu’en deuxième mi-temps, si on contrôlait ça et qu’on jouait avec nos grands en attaque, puisqu’eux jouaient assez petit, on aurait notre chance. On a respecté le plan des coachs et c’est une bonne victoire pour nous ce soir. Est-ce qu’on envoie un message à toute la concurrence ? Non, on ne va pas penser comme ça. On a fait des erreurs par le passé, donc c’est un match gagné, contre une bonne équipe certes, on ne va pas s’enflammer. »

Gregg Popovich, sélectionneur de Team USA : « Les gens ne devraient pas être surpris du niveau de la France, l’Australie, l’Espagne ou la Lituanie… Peu importe qui c’est, l’écart de talents se réduit chaque année, car il y en a de plus en plus de grands joueurs partout dans le monde. Et il faut donner à l’équipe de France le mérite d’avoir bien joué, ils ont été plus constants que nous aux deux extrémités du terrain. C’est aussi simple que ça. »

Gregg Popovich de nouveau battu par l’équipe de France (c) FIBA

Photo : Evan Fournier (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019