David Cozette : « Ce que je veux, c’est aller commenter des matches et partager ma passion »

Sacha Rutard
6

David Cozette, La Voix du basket français à la télévision pendant trois décennies, est désormais propriétaire de l’Hôtel Bor, dans le Var. Un choix qu’il assume même s’il ressent toujours le besoin de commenter son sport préféré.

En début de saison dernière, il a ressenti comme une « petite mort ». C’est ce qu’il a confié à Basket Le Mag dans sa dernière livraison.

« S’il faut que je sois complètement honnête, c’était très douloureux pour moi de regarder des matches et de les écouter, parce que ça me renvoyait au fait que j’étais comme un con sur un canapé. Il y a même des fois où je ne regardais pas, parce que ça me faisait trop mal au cœur. »

Depuis, en compagnie d’Ali Traoré, il commente les matches à domicile de l’AS Monaco en Euroleague pour Monaco Info, mais la chaîne n’est disponible que dans le périmètre de la Principauté. Et avant qu’il y ait des décrochages sur France 3, un contrat de l’ASVEL avec La Chaîne L’Equipe, et un autre pour la Betclic Elite avec BeIN Sports, c’était le quasi désert sur le territoire français. Une situation qui déplaisait à ce (toujours) journaliste amoureux de basket, qui n’est pas contre un retour sur une antenne nationale.

« Oui, il y avait juste Sport en France. Ça m’attristait, mais je me disais que le choix que j’avais fait, avec l’hôtel, était le bon. Si je n’avais pas pris l’hôtel, je serais resté à RMC et RMC m’aurait dit l’été dernier : « David, il n’y a pas d’Euroleague, d’Eurocup, on n’a plus besoin de toi, merci, au revoir ». Et je serais au chômage. Ensuite, deuxième point, oui, j’attendais que ça puisse être diffusé. Mais quand tu sors un peu du circuit, tu as peur d’être oublié, tu ne maîtrises plus rien, toutes les chaînes ont des gens en place. Toi, tu espères apporter une plus-value mais certaines chaînes n’ont pas besoin de toi, certaines n’ont pas envie. Le seul truc, sur ma situation, est que ça serait dommage que des chaînes se disent : « Ouh là, Cozette, il va être cher… » Non ! Parce que je n’ai pas besoin de ça pour vivre, ce n’est pas une question d’argent. Ce que je veux, c’est aller commenter des matches et partager ma passion. »

Photo : David Cozette

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

6 Responses
  1. Frédéric SAÈNE

    Reviens David, s’il faut signer une pétition il y aura du monde, ça ne fait aucun doute ! Tu faisais vivre les matches comme personne, j’ai des tonnes de souvenirs émus de retransmissions télé suivies avec mon fils aîné, on vibrait grâce à toi, comme j’aimerais que cela reprenne et que la joie de ce partage sportif amoureux nous transporte à nouveau

  2. KIENER Malou

    On n’attend que ça dans les chaumières et surtout devant les téléviseurs ! Marre de ces commentaires plats, erronés, avec un langage alambiqué, parfaitement impropre à un commentaire sportif ! Oui, je signe une pétition avec grand plaisir s’il le faut ! Allez David !

    1. hoedts

      Très bon commentateur je voudrais qu’il revienne sur une chaîne gratuit e au moins on vivait les matchs avec lui

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019