Grand entretien avec Nando De Colo, forfait à l’Euro avec les Bleus : « C’était une nécessité d’avoir un été plus libre sur le plan personnel » (1/2)

Le 22 mars, le journal L’Équipe révélait le forfait de Nando De Colo avec l’équipe de France pour le prochain EuroBasket en septembre 2022. À 34 ans, le doyen des Bleus (34 ans) vise un retour au Mondial 2023 et espère avoir l’opportunité de prendre sa retraite internationale aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Le Nordiste explique ses choix dans un entretien à Basket Europe.

Deuxième partie d’interview à lire ici

Jamais dans sa carrière Nando De Colo n’avait ressenti le besoin de couper avec les Bleus. Jamais, car son investissement sous le maillot de l’équipe de France est d’une régularité, d’une excellence et d’une constance sans faille depuis 2008. Si bien qu’il est, à 34 ans, le doyen des Bleus et l’international le plus capé en activité (185 sélections). Cet été, le Nordiste (1,96 m) ne participera pas à l’EuroBasket, qui aura lieu du 1er au 18 septembre prochain en Allemagne, pour pouvoir profiter de ses proches et revenir plus apaisé à la Coupe du monde 2023.

S’il entend vouloir terminer sa carrière internationale aux JO 2024, l’arrière de Fenerbahçe – devenu cette saison le meilleur joueur à l’évaluation cumulée dans l’histoire de l’Euroleague – souhaite continuer d’écrire son histoire encore de longues années sur la scène européenne, même s’il n’a « plus ses jambes de 25 ans ». Dans un entretien en deux parties accordé à Basket Europe, le Nordiste revient dans un premier temps sur la décision de son forfait à l’EuroBasket 2022, mais aussi sur le rôle joué par sa famille dans l’équilibre de sa carrière ou encore sa saison ponctuée de blessures et la déception de ne pas aller aux playoffs d’Euroleague.

Votre désir de passer outre l’été en équipe de France est-il dû à un besoin familial, à une saturation mentale, à la nécessité de préserver votre corps ou à un ensemble de facteurs ?
« Au final, c’est un ensemble de choses. Avant tout, ça fait énormément d’années que je consacre mes étés à l’équipe de France. Évidemment, ça ne me prend pas tout l’été mais ça ne me laisse pas énormément de temps pour être avec ma famille. Contrairement à la NBA par exemple, dès qu’une compétition se finit, il faut vite rejoindre son club car la préparation a déjà bien commencé. C’est toujours compliqué d’avoir le temps nécessaire pour pouvoir se reposer entre deux saisons, avec l’équipe de France au milieu. C’était important pour moi de pouvoir avoir cet été off, à la fois pour passer du temps avec ma femme et nos filles, mais aussi prendre soin de moi pour me concentrer un peu plus sur ce qui m’attend dans les années à venir. Ce n’est pas une fin en soi. J’espère être de l’aventure en 2023 pour pouvoir espérer terminer sur les Jeux Olympiques de Paris 2024. »

Nando De Colo et son ami Evan Fournier après la victoire contre la Slovénie en demi-finale des JO de Tokyo. (c) FIBA

Comment ont réagi votre sélectionneur Vincent Collet et vos coéquipiers à l’annonce de votre forfait ?
« Vincent était évidemment au courant de la situation, mes coéquipiers en équipe de France également. J’avais pris le temps de les avertir après…

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Photo : Nando De Colo (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019