Premier espoir européen à rejoindre le programme Overtime Elite, Alexandre Sarr aspire à être un « pionnier »

À 17 ans, le jeune Alexandre Sarr a décidé rejoindre les États-Unis et le programme Overtime Elite. Un choix intriguant pour un jeune prospect boosté à l’envie de progresser.

Du haut de ses 2,13 m, Alexandre Sarr entend bien imposer son style et son jeu dans un pays où tout semble différent. Après avoir quitté les siens à l’âge de 14 ans pour rejoindre Madrid, le jeune frère d’Olivier Sarr (actuel joueur du Thunder d’Oklahoma City, en NBA) a pris la décision de le rejoindre aux États-Unis en s’engageant en Overtime Elite, une nouvelle ligue pour jeunes talents, véritable alternative à la NCAA. Cette décision, Alexandre Sarr n’a pas eu trop de difficultés à la prendre, comme il l’a raconté dans un entretien avec Eurohopes Basketball Prospects.


« Après ma deuxième année à Madrid, l’Overtime Elite (OTE) m’a contacté, et ils m’ont tout dit sur le projet, sur ce qu’ils voulaient construire ici à Atlanta. J’ai été très intéressé : j’ai eu la chance de voir les choses de mes propres yeux. Puis, j’ai pris ma décision. […] Je sens que le fait que mon frère vive aux États-Unis m’aide beaucoup. Je suis venu ici et je sais que je ne suis pas seul : il est là, je peux l’appeler et il me donnera toujours un conseil. C’est agréable d’avoir quelqu’un de sa propre famille dans le même pays que soi. […] Je n’ai jamais vraiment pensé au risque de rejoindre un environnement complètement différent pour mon développement. Je savais simplement qu’il s’agissait d’un projet extrêmement intriguant, et je voulais en faire partie. Je voulais être un pionnier pour l’OTE. »

Premier européen à rejoindre ce programme, au contact duquel il dit avoir déjà énormément progressé dans plusieurs aspects de son jeune, mais aussi dans plusieurs aspects physiques et techniques, Alexandre Sarr se fixe plusieurs objectifs – mais aucune limite – pour la suite de sa carrière.

« Pour les 2/3 prochaines saisons, j’attends simplement de monter en puissance et d’améliorer mon jeu. Je dois continuer à jouer comme je le fais, et travailler encore plus dur. Après cela, on regarde juste le résultat. Je veux simplement m’améliorer. Après, que ce soit pour la Coupe du monde FIBA U17 ou pour jouer avec des gars plus âgés, représenter mon pays est un honneur. Le simple fait de jouer pour la France est un rêve pour moi. Je suis sûr que je pourrai montrer tout le travail que j’ai accompli cette année, donc j’attends juste de voir ce que je vais faire cet été.

Vous savez, mon rêve, c’est jouer dans la même ligue que mon frère. C’est le rêve de toute une vie. Nous en avons toujours parlé depuis que je suis jeune, et j’espère juste y arriver un jour. J’espère faire partie de la NBA après la Draft de 2024. »

Photo : Alexandre Sarr (Overtime)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019