Qualifs Coupe du Monde : Avant d’affronter la France, la Hongrie joue un match clé face au Portugal

Avant de se mesurer, lundi, à l’équipe de France au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif, la Hongrie va jouer, vendredi, un match contre le Portugal qui peut la qualifier d’ores et déjà pour la 2e phase de la Coupe du monde 2023.

La France est leader du groupe E avec 4 victoires en autant de matches, devant le Monténégro et la Hongrie (2-2), le Portugal fermant la marche (0-4). Les Hongrois ont non seulement pris le dessus sur le Portugal dans la ville portuaire de Matosinhos (75-81), mais ils ont de plus réalisé une superbe affaire en s’imposant une deuxième fois à l’extérieur, au Monténégro, en février (84-88). De quoi oublier la déroute face aux Bleus (54-78).

L’équipe du coach monténégrin Stojan Ivkovics devrait recevoir, vendredi, les Portugais dans une salle comble au Tüskecsarnok, à Budapest, soit quatre milliers de spectateurs. Selon la tradition, l’équipe nationale a commencé sa préparation à Kecskemét, mais… sans les joueurs de Szombathely et Körmend qui ont joué dimanche la finale du championnat national. Comme quoi, la ligue hongroise a été encore plus tardive que la française.

A noter que Adam Hanga du Real Madrid, qui apparaissait dans une première liste n’est pas dans la définitive. Il est actuellement blessé. Par contre, l’ailier américain naturalisé Michael Hopkins (2,06 m, 29 ans) de Reggio Emilia est bien présent. Il a joué pour l’instant deux matches, mais sans faire d’étincelles (6,5 points et 2,5 rebonds en 23′ de moyenne). Statistiquement, c’est l’ailier Zoltan Perl (1,95 m, 26 ans) qui est le numéro 1 de l’équipe avec 15,3 points, 3,8 rebonds et 4 passes.

« Tout le monde ici serre les dents et connaît l’importance de ces deux matches. Les Portugais jusqu’ici n’ont pas gagné un match et leur seule chance d’avancer, c’est de le faire contre nous, donc c’est un match difficile qui nous attend, a déclaré Stojan Ivkovics. « Ils n’auront une chance que s’ils nous battent de beaucoup à domicile, nous devons donc nous attendre à une défense agressive, à un match rapide. »

« Nous pouvons dire qu’il est regrettable que la finale de la ligue hongroise, dans laquelle sept de nos joueurs étaient impliqués, se soit terminée dimanche et nous jouerons les qualifications au championnat du monde vendredi, mais nous avons un meilleure équipe et nous devons battre le Portugal à domicile. Ce serait obligatoire, il faut se concentrer là-dessus, on ne s’occupe pas encore des Français, et ils représentent une autre catégorie », a confié pour sa part Márkó Filipovity.

Les Hongrois ont déjà aussi dans un coin de la tête l’EuroBasket. Le hasard du tirage au sort fait qu’ils seront de nouveau confrontés aux Bleus dans la phase de groupe, à Cologne. A propos du match à suivre à Mouilleron-le-Captif, Allen Rosco commente :

« Ce match sera bon pour l’expérimentation. Les Français constituent toujours une équipe solide, peu importe que les joueurs de la NBA ou de l’élite européenne composent le groupe. Cette rencontre sera déjà une sorte de préparation, on pourra mesurer notre niveau par rapport à eux. »

L’équipe hongroise : Allen Rosco (Albirex Niigata, Japon), Szilárd Benke, György Golomán, Ákos Keller, Zoltán Perl, Ádám Somogyi, Benedek Váradi (tous Falco-Volvo Alps Car Szombathely), János Eilingsfeld (Centrale nucléaire SE, Csaba Ferencz ), Márkó Filipovity (Belediyespor, Turquie), Mikael Hopkins (Reggio Emilia, Italie), Norbert Lukács (Oil Miner of Szolnok), Marcell Pongó, Zsolt Szabó, Dávid Vojvoda (tous Alba Fehérvár)

Photo : Zoltan Perl (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019