Le coach de la Bosnie : « Nous regarderons la vidéo et nous verrons que nous aurions pu jouer beaucoup mieux »

La Bosnie-Herzégovine s’est relancée dans la qualification à la Coupe du Monde grâce à sa victoire, 96-90, face à la France, hier, samedi, à Sarajevo. Voici les commentaires de l’entraîneur Adis Bećiragić.

« Qu’est-ce que j’ai dit aux joueurs ? Je ne me souviens pas. Il est important que les joueurs aient montré ce caractère. Le plus gros problème pour nous est l’effet domino. Quand on commence à mal jouer, personne ne peut nous aider. Mais c’était vraiment important de retrouver le rythme que nous avions au premier quart-temps. Nous posons chaque jour une seule et même question : Sommes-nous des êtres intelligents ou non ? Nous avons un problème simple, mais aussi une solution simple. Si nous l’utilisons, nous nous débarrassons du problème, sinon nous avons un problème appelé l’effet domino. Cette fois, nous étions des êtres intelligents. Nous sommes extrêmement talentueux, mais je suis extrêmement préoccupé par le grand nombre d’erreurs dans l’organisation de l’attaque. Ce ne sera pas comme ça au Championnat d’Europe, car aujourd’hui nous avons joué devant notre public. Nous sommes heureux aujourd’hui, mais demain nous regarderons la vidéo et nous verrons que nous aurions pu jouer beaucoup mieux. « 

Il a repris :

« Seuls de grands joueurs peuvent jouer comme ça face à la France. A ce niveau, si vous ne jouez pas une défense extrêmement solide, vous ne pouvez battre personne. Et la défense commence par une bonne attaque. Comment a-t-on concédé autant de paniers pendant ces cinq minutes ? Parce que nous ne jouions pas bien l’attaque. C’est lié. Je pense qu’une bonne attaque avec des connaissances est le moteur de la motivation pour une bonne défense. »

Avec 17 points, le nouveau joueur du Real Madrid, Dzanan Musa, a été l’une des clés du succès de la Bosnie.

« Incroyable. Nous n’avons pas cessé d’y croire un seul instant. Que puis-je dire, maintenant nous avons enfin montré que nous savons jouer au basket et l’avons montré à tous ceux qui étaient contre nous. L’histoire dans le vestiaire, c’est qu’on s’est dit qu’on rentrerait sur le terrain et qu’on y laisserait notre cœur. Ce qu’on voulait, c’est respecter les idées de l’entraîneur sur le terrain et ça a marché. »

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019