Rudy Gobert après le succès sur la Bosnie-Herzégovine : « C’est la mentalité qu’on doit avoir »

Au fil de l’EuroBasket, Rudy Gobert élève son niveau. Mardi après-midi, le pivot tricolore a donné le ton, et montré l’exemple, dans la victoire contre la Bosnie-Herzégovine (81-68).

Le « diesel » monte en température. En difficulté contre l’Allemagne en ouverture, Rudy Gobert a confirmé contre la Bosnie-Herzégovine les progrès affichés en deuxième mi-temps contre la Lituanie et face à la Hongrie. Mardi après-midi, il a compilé 11 points, 12 rebonds, 2 contres et 1 interception pour 17 d’évaluation en 26 minutes, terminant avec un ratio de +23 quand il était sur le terrain.

« Chaque match est une opportunité de progresser. Je pense qu’on a progressé aujourd’hui. On a gardé notre contrôle, on est restés ensemble malgré tout ce qui a pu se passer pendant le match (NDLR : le come-back de la Bosnie, repassée devant en début de quatrième). C’est une marque de maturité pour nous. L’état d’esprit était super. Quand on a fait des erreurs, on a su se ressaisir, on n’a jamais laissé les Bosniens nous abattre. Tous les joueurs qui sont rentrés sur le terrain ont apporté quelque chose. C’est la mentalité qu’on doit avoir si on veut aller là où on veut aller », nous a-t-il confié en zone mixte.

« On ne peut pas tout calculer, on ne peut pas tout prévoir. Ce qu’on peut prévoir, c’est la manière dont on joue, notre état d’esprit »

Cette victoire permet à la Lituanie de conserver ses chances de qualifications, tandis qu’une défaite de la France les aurait éliminé de la compétition. Les Bleus conservent eux un mince espoir de récupérer la première place, mais il faudra compter sur une défaite de l’Allemagne combinée à une victoire avec marge sur la Slovénie. Pas une mince affaire.

« Les fans lituaniens nous ont remercié, ça fait plaisir. Si on les rejoue plus tard, on verra si ils nous diront merci (rires). Plus sérieusement, peu importe le classement, peu importe qui on joue. Chaque match est une opportunité de monter en puissance. Demain, c’est un gros test contre la Slovénie. On peut se dire tout ce qu’on veut. La réalité, c’est le terrain. Quand la mentalité elle est là, on peut être une équipe incroyable. Aujourd’hui, il y a eu des passages plus compliqués, mais sur la totalité du match, on a eu la mentalité qu’il fallait. Si on veut la médaille d’or, on sait qu’on va devoir passer sur des grosses équipes. Ça fait partie du jeu. On ne peut pas tout calculer, on ne peut pas tout prévoir. Ce qu’on peut prévoir, c’est la manière dont on joue, notre état d’esprit. C’est le plus important. »

De l’un de nos envoyés spéciaux à Cologne (Allemagne).

https://twitter.com/EuroBasket/status/1567130199611023360

Photo : Rudy Gobert (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019