L’ASVEL renverse la Virtus Bologne et enchaîne en Euroleague !

Teddy Perez
0

Vendredi soir, l’ASVEL s’est offert une deuxième victoire consécutive en Euroleague, qui plus est à l’extérieur, contre la Virtus Bologne, et en étant pourtant passée à côté en première période (79-84) !

Quel comeback ! Après avoir compté 19 points de retard en première mi-temps (42-23), l’ASVEL a renversé la Virtus Bologne de Sergio Scariolo, un bel exploit. C’est sa troisième victoire de la saison en Euroleague, la troisième de suite après celles glanées à l’Astroballe contre Baskonia puis face à Nancy en Betclic Elite. Et qui permet aux Villeurbannais d’équilibrer leur bilan sur la scène européenne (3-3), pas si loin que ça de Monaco, désormais coleader après sa victoire contre l’Etoile Rouge.

Les hommes de T.J. Parker ont pourtant montré deux visages totalement opposés, laissant d’abord croire à une nouvelle déroute dès la mi-temps (50-36). Mais c’est bien tout un collectif qui s’est employé pour effacer un deuxième quart complètement raté défensivement (28-18), et inverser la tendance.

En première période, la Virtus avait bien su contrecarrer les plans de l’ASVEL en cadenassant Nando De Colo, son métronome esseulé. De Milos Teodosic à Iffe Lundberg, en passant par Isaïa Cordinier, auteur d’un trois-points assassin avant la pause, la ligne arrière réalisait jusqu’alors un récital offensif à la sauce bolognaise.

Un succès renversant

Et puis, plus rien. Villeurbanne a haussé son niveau défensivement au retour des vestiaires. Après avoir encaissé 50 points en 20 minutes, l’ASVEL a réduit l’efficacité des systèmes de Sergio Scariolo et a limité Bologne à 29 points en seconde mi-temps.

Le duo Nando De Colo – Youssoupha Fall a ramené les Français dans le match (55-44, 22e) et a encouragé tout un collectif à se joindre à l’effort. Jonah Mathews (16 points) et David Lighty (16 points, 25 d’évaluation), discrets jusqu’ici, sont sortis de leur boîte derrière l’arc. Ils termineront d’ailleurs la rencontre à 7 trois-points marqués à eux deux.

Revenue à un point à la fin du 3e quart-temps (64-63, 30e), l’ASVEL a poursuivi ses travaux dans le dernier acte. Les Villeurbannais ont mis un coup derrière la tête à leurs adversaires en passant devant à cinq minutes du terme (68-72, 35e). S’en est suivi un mano à mano haletant et au scénario victorieux pour les visiteurs. Par un énième shoot longue distance de Jonah Mathews, décidément facteur X (74-80, 39e), l’équipe de T.J. Parker se détachait pour sceller son succès.

Après un début de saison délicat, Lyon-Villeurbanne décroche une deuxième victoire à l’extérieur, après celle de Valence, face à un prétendant aux playoffs. Un signe que l’équipe commence à être en place. La semaine prochaine, l’ASVEL recevra le Zalgiris Kaunas à l’Astroballe, après la réception de Fos ce dimanche en championnat.

Boxscore Virtus Bologne – LDLC ASVEL / Calendrier Euroleague / Classement Euroleague

Photo : Youssoupha Fall (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019