Ergin Ataman, coach de la Turquie : « L’équipe nationale a toujours la priorité »

Coach à la fois de l’équipe nationale turque et de l’Anadolu Efes, Ergin Ataman ne fait pas mystère de sa priorité.

La Turquie n’est pas dans une bonne posture dans son groupe de qualification à la Coupe du Monde à l’heure d’affronter la Belgique puis la Serbie. S’adressant à TRT Spor, Ergin Ataman a poussé un nouveau coup de gueule :

« Ce qui se passe est un coup dur pour le basket-ball dans le monde et peu importe ce que l’on dit. Bien sûr, l’Euroleague est une compétition très importante. Mais dans tous les pays, quand on se réfère aux équipes nationales, l’équipe nationale a toujours la priorité car elle est plus importante, c’est quelque chose de très important pour tous les pays. Les instances dirigeantes du basket-ball n’ont pas compris cela. Ils ont nui à la popularité du basket dans tout le basket. C’est une situation qu’on ne voit ni dans le football ni dans le volley. Cela n’arrive qu’au basket. »

Par ailleurs, Ataman a indiqué comment il va gérer sa double casquette.

« Je suis là, je serai à la tête de l’équipe aujourd’hui et demain matin. Demain soir, je m’envolerai pour Madrid avec Anadolu Efes et je serai à la tête de l’équipe lors du match contre le Real Madrid que nous jouerons jeudi. Nous reviendrons après le match et nous nous retrouverons vendredi matin. En faisant notre dernier entraînement tactique, nous jouerons le match contre la Belgique vendredi soir. Les conditions sont difficiles, mais nous devons gagner, je crois que nous allons gagner. Je n’ai pas beaucoup de problèmes, même si je ne pourrai pas participer à un seul entraînement. Pourtant, il y a des problèmes pour les joueurs. De plus, l’enjeu n’est pas seulement l’entraînement, par exemple, quatre joueurs de Fenerbahçe disputeront également le match d’Euroleague jeudi soir puis joueront pour l’équipe nationale vendredi. Malheureusement, Barcelone ne nous donne pas Sertac Sanlı, nous ne pourrons donc pas utiliser un joueur très important pour nous. Certains clubs de l’Euroleague n’autorisent pas les joueurs, tandis que d’autres le font. Par exemple, Virtus Bologne permet à Ismael Bako de jouer depuis la Belgique, il sera dans l’équipe contre nous vendredi soir. De plus, Retin Obasohan jouera pour l’ASVEL lors du match de l’Euroleague jeudi soir, mais il est dans l’équipe. Nous ne pourrons pas utiliser Sertac. De telles contradictions doivent cesser maintenant. »

Le coach turc a également lancé la mobilisation générale :

« Je voudrais lancer un appel aux fans de basket vivant à Istanbul d’ici. La Belgique n’est pas un adversaire flashy comme la France, la Slovénie ou la Serbie, mais c’est une équipe qui s’est qualifiée pour le top 16 de l’EuroBasket. Nous devons utiliser l’avantage du terrain à domicile.« 

Le classement du Groupe I :

Lettonie 5-1

Grèce 4-2

Belgique 3-3

Serbie 3-3

Turquie 2-4

Grande-Bretagne 1-5

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019