Livio Jean-Charles (CSKA Moscou) : « Je ne suis pas sûr que nous pourrions nous mêler à la lutte pour une place dans le top 8 de l’Euroleague »

La rédaction
4

Livio Jean-Charles dit se plaire au CSKA Moscou et il vient d’effectuer une performance notable en VTB League.

En l’absence des blessés Alexey Shved et Nikola Milutinov, Livio Jean-Charles (2,06 m, 29 ans) a repris le rôle de leader lors du match face au Lokomotiv Kouban Krasnodar gagné 94-80. Il a été particulièrement adroit, marquant 25 points avec un 12 sur 14 aux shoots, plus 10 rebonds, quatre passes décisives et deux contres. Le tout pour 33 d’évaluation. Le CSKA en est à 17 victoires consécutives.

« C’est avant tout un travail d’équipe, déclare t-il à Sports Express. On joue les uns pour les autres, on défend bien, on combine beaucoup en attaque. Bien sûr, nous avons un super tandem, Milutinov et Shved. Ils sont capables de faire le show à chaque match. Je noterais aussi particulièrement nos tireurs d’élite, Dallas Moore et Casper Ware. Avec leurs shoots au bon moment, ils aident souvent à briser la défense de l’adversaire. Le reste des gars, y compris moi-même, joue aussi son rôle. Chacun est important pour nous. De plus, je soulignerais une super ambiance dans le vestiaire. C’est un grand mérite du staff d’entraîneurs. »

Quels sont pour l’ancien Villeurbannais les principaux rivaux ?

« Kazan a une équipe très forte et équilibrée. J’ajouterais également le Zenit et le Lokomotiv-Kouban. De solides étrangers ont rejoint le club de Krasnodar, ils vont progressivement s’améliorer. Ces équipes sont donc les prétendantes au titre de la saison. »

Les clubs russes étant exclus des coupes d’Europe, le Français ne peut jouer l’Euroleague.

« Ca me manque un peu. Il existe de nombreuses équipes intéressantes avec leur propre style, et beaucoup d’entre elles ont une atmosphère particulière dans les arenas. Notamment à l’Olympiakos, à l’Etoile Rouge et au Partizan, où la salle est toujours pleine. Parfois, je regarde des matchs. Ce serait difficile, avoue t-il quand on lui demande si le CSKA pourrait viser une place en playoffs. Jouer dans un seul tournoi ou jouer le championnat et l’Euroleague sont deux choses différentes. Je ne suis pas sûr que nous pourrions nous mêler à la lutte pour une place dans le top 8. L’Euroleague est très compétitive. »

En ce qui concerne la vie moscovite, la réponse est brève :

« Tout est bien. Nous avons trouvé un équilibre, notre enfant va au jardin près de la maison. J’ai été très impressionné par la Foire du Nouvel An sur la Place Rouge. Très beau. »

Livio Jean-Charles.  Photo de Mikhail Serbin, cskabasket.com

Photos : CSKA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

4 Responses
    1. Charles

      Toi tu n’as pas peur… le mec joue au basket au CSKA et c’est donc un pro Poutine… tu consommes les produits de chine, tu soutiens le massacre contre les ouïgours, tu travailles chez Lafargue donc tu soutiens les talibans.. #tranquille.. en plus, si je fais des recherches, tu dois être là société générale ou BNP, banques qui sont connus pour leur activité dans les plus “belles” régions du monde … bref, j’adore les donneurs de leçons

      1. seeds66

        c’est pas donné des leçons, c’est avoir une conscience, trop demandé pour vous?? Vos arguments sont complètement à coté de la plaque
        Auriez vous été joué dans l’Allemagne nazie,?

  1. Franck

    Il ne faut pas tout mélanger. Il est la bas comme d’autres vont travailler pour l’Arabie Saoudite, c’est un job.
    Après est ce qu’il est pour Poutine je ne suis pas persuadé.
    Il ne faut pas oublier que une carrière professionnelle ne dure pas très longtemps, donc les bons contrats ne sont pas légion.
    Et puis ce n’est pas un top joueur d’EL.

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019