Le coup de gueule de Jean-Denys Choulet après Roanne-Pau : « Parfois, la charrue est lourde à tirer »

Lourdement battue à domicile par l’Elan Béarnais (75-94), la Chorale de Roanne a pris un savon par son coach Jean-Denys Choulet. Le coach ligérien est monté au créneau en conférence de presse.

Sur le plan comptable, la Chorale de Roanne n’est pas encore éliminée dans la course à la Leaders Cup. Mais cette huitième défaite de la saison contre Pau, dans une halle André-Vacheresse à guichets fermés, la plombe et la fait tomber au 12e rang (5-8) à quatre rencontres de la mi-saison.

Plus que le résultat, les Ligériens ont produit une piètre prestation vendredi soir. Archi-dominés au rebond (28 à 48), ils ont réalisé une parodie d’attaque de zone à en croire les dires de leur entraîneur Jean-Denys Choulet au micro de Chorale TV.

« Le match, il est perdu au premier quart-temps. On devait trapper systématiquement Stockton et Sim car le premier ne marque pratiquement que sur drive et le deuxième qu’à 3-points. On l’a fait 5 minutes et on les a explosé. Et puis, on a eu 2-3 superman qui ont cru bon de tirer au bout d’une passe. Un tir, une passe, deux tirs à 12 mètres… Après, comme on est à la ramasse offensivement, on n’est plus dans l’enthousiasme sur les prises à deux et on se fait punir ! Mais tout ça vient de notre comportement offensif en pensant que, comme on joue Pau et qu’ils sont derniers, « coach, ce n’est pas la peine qu’on se casse le *** comme contre Cholet ou Levallois parce que ça va passer ». Et non ! À la mi-temps, je vous le dis, j’étais dégoûté. On a la salle pleine, c’est Noël, on peut tous passer les fêtes à la maison et on produit cette m**** de basket, parce que c’est une m**** de basket, avec une attaque de zone indigne d’une équipe de haut niveau. Alors, je le prends aussi pour moi de ne pas avoir réussi à influer sur l’équipe et sur leur envie (respiration). Mais je vous garantis que, parfois, la charrue est lourde à tirer. Moi, le discours « coach, on va se reprendre mardi », j’en ai rien à f*****. J’avais envie d’une chose, c’est d’aller voir le voisin à Saint-Chamond (pour la Leaders Cup)… Mais c’est pas en produisant du jeu comme ça et avec cette envie qu’on va y arriver. J’espère que certains s’en rappelleront quand Limoges viendra ici (le 5 janvier). La salle était pleine ce soir, on n’a pas le droit de faire ça. Le coach n’a pas le droit de réclamer plus de soutien parce que ce soir, on ne le méritait pas ce soutien. Ce soir, on ne méritait rien du tout. »

L’Elan Béarnais en rédemption ?

À l’inverse, l’Elan Béarnais s’éloigne de la zone rouge (5-9, 16e). Portée par son trio d’Américains Michael Stockton (12 points, 11 passes), Garrett Sim (21 points à 5/9 derrière l’arc) et Markeith Cummings (23 points, 7 rebonds), l’équipe d’Eric Bartecheky enchaîne une deuxième victoire consécutive après celle contre Le Mans. Succès précieux avant les fêtes !

Boxscore Roanne – PauClassement Betclic Elite / Les autres résultats de la soirée

Photo : Jean-Denys Choulet (Roanne)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019