Jean-Denys Choulet (Roanne) : « Cette fois, on n’a pas manqué de cœur et d’énergie »

Vainqueur à Bourg-en-Bresse après prolongation ce mardi soir (100-102), la Chorale termine l’année 2022 sur une meilleure note. Et peut encore croire à la Leaders Cup, une compétition de mi-saison à laquelle la JL Bourg n’est pas encore certaine de participer.

Quatre jours après l’une de ses pires prestations de la saison contre l’Elan Béarnais, ce qui avait provoqué l’énervement du coach Jean-Denys Choulet, la Chorale de Roanne a remis de l’ordre dans ses partitions. Les Ligériens ont enlevé un succès précieux à Bourg-en-Bresse, acquis malgré une prolongation arrachée au buzzer par l’ailier burgien James Palmer (90-90). 

Revoilà la bande à Ronald March (26 points à 10/18 aux tirs, 7 rebonds, 3 passes et 4 interceptions pour 28 d’évaluation en 31 minutes mardi soir) à une défaite du top 8. Roanne n’a plus le droit à l’erreur mais reste en course pour la Leaders Cup (17-19 février), en attendant des faux pas du Mans (8-7, 8e), de Strasbourg (7-8, 9e) ou de Limoges (8-6, 6e), son premier adversaire en 2023 (jeudi 5 janvier à 20h, match reporté).

« Je suis très satisfait. Cette victoire permet aux gars de partir quelques jours avec le sourire, a commenté le coach Jean-Denys Choulet dans les colonnes du Progrès. On a montré à peu près le même niveau affiché contre Cholet, Boulogne-Levallois, Dijon… C’est d’autant plus navrant quand on pense à Pau mais c’est comme ça. Les gars ont fait du bon boulot. Ce soir on n’a pas manqué de cœur et d’énergie. (Ronald) March a été décisif, c’est un joueur de talent même s’il fait quelques bourdes de temps en temps. La Leaders Cup ? Essayons déjà de franchir marche après marche. On voit ce que l’on peut faire lorsque l’on est en jambes et c’est frustrant d’avoir été coupés dans notre élan sans que l’on n’y soit pour rien (report du match contre Limoges) ».

« La trêve arrive au bon moment » – Freddy Fauthoux

De son côté, la JL Bourg reste bien ancrée à la 6e place, mais a subi une troisième défaite de rang toutes compétitions confondues. Et a manqué une occasion de composter son billet pour Saint-Chamond. 

« Roanne a mérité sa victoire. Ça m’agace car on continue à ne pas réussir à gérer nos avantages. Je ne m’explique pas notre retour des vestiaires avec toutes ces balles perdues (13 lors des 25 dernières minutes, 20 au total). Mes joueurs sont fatigués physiquement et mentalement, la trêve arrive au bon moment », a conclu le coach de la Jeu Freddy Fauthoux, toujours au Progrès.

Boxscore Bourg – Roanne / Les résultats de la soirée / Classement Betclic Elite

Photo : Maxime Roos (Jacques Cormarèche)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019