NBA Paris Game : les Bulls dominent les Pistons à l’Accor Arena

Clément Carton
0

Dans une Accor Arena pleine à craquer, les Chicago Bulls ont dominé les Detroit Pistons ce jeudi 19 janvier 2023 (108-126). Le plus Français des Monténégrins, Nikola Vucevic, a brillé, Killian Hayes beaucoup moins.

Moins d’un mois après le All-Star Game LNB, le basket était encore à la fête à l’Accor Arena. On aurait pu craindre que la grève nationale ne vienne quelque peu gâcher la fête mais, si l’on a aperçu quelques sièges vides, les 15 000 spectateurs n’ont pas loupé le rendez-vous. Ce deuxième match de saison régulière de NBA à Paris, trois ans après le Hornets-Bucks, a tenu ses promesses dans l’énergie du show.

Évidemment, ce n’est pas tant pour l’enjeu sportif – malgré une belle affiche entre deux rivaux historiques – que la soirée restera dans la légende, mais bien pour le spectacle à l’Américaine venu dans la capitale, de l’avant-match au concert de la mi-temps avec le rapport Zola. Le public s’est fait entendre à mesure que les guests se présentaient, des anciennes gloires de NBA – Magic Johnson, les anciens Pistons Ben Wallace, Rip Hamilton ou encore les Frenchies Joakim Noah, Mike Pietrus, Ronny Turiaf et bien sûr Tony Parker – à celles de demain, avec notamment une ovation accordée à Victor Wembanyama. 

Les Bulls à sens unique

Toutefois, le public aurait sans doute rêvé d’un match plus accroché. Mis sur la voie par Nikola Vucevic, neveu du coach de Chalon Savo Vucevic qui était déjà en double-double à la mi-temps (16 points, 15 rebonds au final), les Chicago Bulls ont eu la mainmise sur la rencontre. À +9 à mi-parcours, les coéquipiers de Zach LaVine (30 points, 5 rebonds, 4 passes) et DeMar DeRozan (24 points, 9 rebonds, 5 passes) ont toujours conservé 10 unités d’avance ou presque, tuant tout suspens.

Côté Pistons, Killian Hayes – qui a annoncé cette semaine sa volonté de jouer dans le futur pour l’équipe de France – n’a pas brillé. Si l’ancien Choletais a distillé quelques belles passes décisives (8 offrandes), il a fait preuve d’une grande maladresse (2/13 aux tirs dont 0/6 derrière l’arc et 4 pertes de balles). À l’image de son équipe (23,5 % à 3-points), qui s’est reposée sur l’expérience du Croate Bojan Bodganovic (25 points) pour ne pas sombrer. 

Bref, une soirée de gala à l’américaine, qui ne restera pas dans les mémoires pour ce qui s’est produit sur le parquet. Qu’importe. Le public de l’Accor Arena, composé d’une grande partie de jeunes, se satisfera d’avoir vu un match de NBA sans traverser l’Atlantique.

À l’Accor Arena (Paris).

Boxscore Chicago Bulls – Detroit Pistons

Photo : Killian Hayes (NBA France)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019