Pau : Taqwa Pinero au centre d’une polémique (bis)

La rédaction
0

Devenu manager général de l’Elan Béarnais, Taqwa Pinero a manifesté sa foi en Allah sur les réseaux sociaux, ce qui a choqué la communauté paloise.

Le « dossier » Taqwa Pinero continue de faire des vagues en Béarn. L’ancien joueur devenu manager général de l’Elan Béarnais ne veut pas quitter son poste quand bien même les investisseurs américains de Counterpointe Sports Group (CSG) ont retiré leurs billes après avoir lancé le club dans le mur. Autre chapitre : le quotidien Sud-Ouest rapporte qu’un sponsor important du club avait manifesté en mai son inquiétude sur le fait que Taqwa Pinero, de confession musulmane, a fait du prosélytisme sur les réseaux sociaux.

« Comment ce monsieur peut se définir comme « un pur produit d’Allah » alors que l’Elan est un club catholique à l’origine ? »

Via le président David Bonnemason-Carrère, l’affaire est remontée en haut lieu, c’est à dire jusqu’au maire François Bayrou. L’un des deux dirigeants de CSG, Greg Heuss, rapporte sa version des faits dans le quotidien :

« Le maire nous a expliqué que l’on devait écarter Taqwa, qu’il ne pouvait pas rester manager général. François Bayrou a expliqué qu’un musulman ne serait pas accepté localement et politiquement car l’Elan est une organisation catholique. Nous avons répondu qu’il était hors de question de virer quelqu’un pour croyance religieuse. Ce n’était pas notre façon de faire ni d’être. Le maire a insisté, nous a répété qu’il fallait qu’on écarte Taqwa. »

Décidément le passage fugace de CSG n’a pas fini de polluer le paysage du basket béarnais.

Photo : Elan Béarnais

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019