Gravelines à Nancy : Ni attaque, ni défense

la rédaction
0

Le SLUC Nancy a été sans pitié pour le BCM Gravelines (82-55).

« On ne peut pas gagner un match si on ne défend pas, si on n’est pas capable de tenir les un-contre-un et si, lorsqu’on défend, on laisse des secondes chances. Dès le début du match, on a été battus sur les un-contre-un et les rebonds offensifs. C’est un match sans, défensivement et offensivement… » a grogné le coach du BCM Laurent Legname, rapporte L’Est Républicain.

De fait, le mieux constaté à Gravelines depuis l’arrivée de Laurent Legname n’a pas eu de suite ce samedi soir à Gentilly, une fois encore (presque) plein avec 5 900 spectateurs. Prendre 82 points, c’est beaucoup, surtout quand l’adversaire tourne à 58,3% à deux-points et 41,7% à trois-points. Et marquer 55 points, c’est une misère. Seuls JaJuan Johnson (16) et Vince Edwards (6) ont scoré plus de 6 points côté nordiste.

Le SLUC a dominé le rebond (42-29), Caleb Walker a été euphorique à trois-points (6/7) et Ike Nwamu a montré de bonnes dispositions. Seuls Mike Scott et Kyle Vinales ont été plus discrets. Et Gravelines a totalement lâché prise dans le dernier quart-temps : 19-6.

Etant donné la situation au classement, cette 6e victoire lorraine était indispensable, mais évidemment pas encore suffisante pour sécuriser la place du SLUC dans l’élite. Quant au BCM, on verra dans les prochaines semaines s’il s’agit d’un simple accident de parcours. Ou pas.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019