Top départ pour la Coupe du Monde féminine !

La rédaction
0

Jeudi débute la Coupe du monde féminine, à Sydney, en Australie. Voici l’essentiel à savoir sur l’événement.

Les dates, le format :

Le tournoi se déroule du 22 septembre au 1er octobre, avec un total de 12 nations en compétition réparties dans deux groupes. Chaque équipe va tenter de se qualifier pour les huitièmes de finale. Les paires de match des quarts de finale seront déterminés par tirage au sort pendant la compétition. Découvrez le système de compétition.

Un billet direct pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 sera également offert à l’équipe sacrée championne du monde. En tant que pays organisateur, la France est directement qualifiée.

Les États-Unis, championnes en titre, ont dominé la compétition tout au long de leur histoire

Les Etats-Unis N°1 ​

Il s’agit de la 19e édition de la Coupe du Monde qui existe depuis 1953. Seules quatre nations différentes ont gagné le titre, les États-Unis ayant remporté un nombre phénoménal de 10 titres. L’Union soviétique est numéro 2 avec 5 trophées en ayant tout gagné de 1959 à 1975. Les seuls autres vainqueurs sont le Brésil et l’Australie respectivement en 1994 et 2006. Vous pouvez également voir  les médaillés de tous les temps ici .

Groupe A – Belgique, Chine, Bosnie-Herzégovine, Porto Rico, Corée, États-Unis

Favoris:   Les championnes en titre, les États-Unis, seront les favorites évidentes étant donné qu’elles sont actuellement sur une séquence de 22 victoires consécutives dans cette compétition. Leur talent et leur banc sont très profonds, même si elles n’ont pas autant d’expérience que lors des éditions précédentes. Sue Bird ou encore Diana Taurasi ne sont plus là. La Chine ou la Belgique sont susceptibles de se battre pour la deuxième place si tout se passe selon les attentes.

Underdogs : La Corée n’a pas gagné un seul match depuis 2010 et n’a plus sa leader inspirante JiSu Park, aussi cela s’annonce difficile pour les Asiatiques. La même chose peut être dite de Porto Rico, qui a perdu ses trois matchs lors de ses débuts en 2018 et n’a pas non plus réussi à remporter une victoire aux Jeux Olympiques l’année dernière. 

Emma Meesseman a fait le All-Star Five en 2018 avec Breanna Stewart.

Joueuses à surveiller :  Emma Meesseman (BEL), Yueru Li (CHN), Jonquel Jones (BIH), Arella Guirantes (PUR), Danbi Kim (KOR), Breanna Stewart (États-Unis)

Joueuses ‘X-Factor’ : Hind Ben Abdelkader (BEL), Sijing Huang (CHN), Nikolina Knezevic (BIH), Jennifer O’Neill (PUR), Jihyun Park (KOR), Sabrina Ionescu (USA)

Jeunes à suivre :  Maxuella Lisowa -Mbaka (BEL), Yeeun-Heo (KOR)


CLAS. 
PAYS
RANG DE ZONE
ABREVPOINTS+/- RANG *
1.Etats-Unis Etats-Unis1.USA823.90
5.BEL Belgique2.BEL651.2+1
sept.RCS Chine2.RCS631.80
13.COR Corée4.COR431.3+1
17.PUR Porto Rico4.PUR379,8+1
26.BH Bosnie Herzégovine17.BH284,5+1

Groupe B – France, Serbie, Japon, Mali, Canada, Australie

Favoris :   Faites votre choix car toutes les options sont pratiquement réalisables dans ce qui a été étiqueté comme « Le groupe de la mort » depuis le tirage au sort. Cependant, le Japon doit être un favori sur la base du fait qu’il a participé à la finale olympique l’année dernière. De même, l’Australie aura un soutien populaire à domicile derrière elle et sera difficile à battre. La France est très amoindrie avec les forfaits de nombre de ses leaders.

Underdogs :   Le consensus semble être qu’il n’y a qu’un seul outsider dans ce groupe et c’est le Mali. Les Africaines sont là pour essayer d’être compétitives. Reste à savoir si elles peuvent provoquer une surprise ou deux. Elles ont montré un aperçu de leur capacité à le faire lors du tournoi de qualification à Belgrade. Les Bleues devront faire attention…

Marine Fauthoux, l’une des jeunes à suivre…

Joueuses à surveiller :  Gabby Williams (FRA), Yvonne Anderson (SRB), Ramu Tokashiki (JPN), Sika Kone (MLI), Natalie Achonwa (CAN), Ezi Magbegor (AUS)

Joueuses « X-Factor » : Jovana Nogic (SRB), Monica Okoye (JPN), Touty Gandega (MLI), Bridget Carelton (CAN), Lauren Jackson (AUS)

Jeunes à suivre :  Iliana Rupert (FRA) , Marine Fauthoux (FRA), Aika Hirashita (JPN), Maimouna Haidara (MLI), Laeticia Amihere (CAN)

CLASSEMENT MONDIAL FIBA, PRÉSENTÉ PAR NIKE

CLAS.
PAYS
RANG DE ZONE
ABREVPOINTS+/- RANG *
3.AUS Australie1.AUS678.00
4.BOÎTE Canada2.CAN661.60
6.FRA France3.FRA637.7-1
8.JPN Japon3.JPN606.10
dix.CSR Serbie5.CSR589,50
37.IML Mali3.IML168,8+3

Vous pouvez voir les rosters ici :

Groupe A : Belgique , Chine , Bosnie-Herzégovine , Porto Rico , Corée , USA
Groupe B : France , Serbie , Japon , Mali , Canada , Australie

Photo : Les capitaines, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019