Les Belges amoindris par une cascade de forfaits avant d’affronter la Russie et la Bosnie

Sacha RUTARD
0

Les Belgian Lions auraient dû être avantagés par le fait que les deux premières fenêtres de qualification se sont jouées sans les joueurs NBA -ils en n’ont pas- et sans les joueurs d’Euroleague -ils en ont peu. Seulement, le constat est cruel: 4 matches, 4 défaites dont deux contre la France. L’échec en Bosnie de deux points (70-72) risque de coûter très cher à l’heure des comptes.

Une dernière place du groupe serait synonyme d’élimination et de relégation dans la Division B européenne. Il faudrait alors que les Belges repassent par les pré-qualifications aux éliminatoires pour l’Euro 2021 eux qui ont participé aux quatre précédentes éditions de l’EuroBasket.

« Mais le groupe continue à y croire : les joueurs sont conscients de l’importance du moment et l’atmosphère s’en ressent. Cet état d’esprit traduit la continuité du travail du coach Casteels », estime dans Le Soir l’assistant, Serge Crevecoeur, boss éphémère de Pau.

Pour que la Belgique sorte la Bosnie ou la Russie, il faut qu’elle s’impose les deux fois à domicile et aussi qu’elle puisse compter sur deux victoires de la France face à ses deux adversaires directs. Elle va commencer ce soir à Anvers par défier les Russes avec un effectif très amoindri. 11 des 17 joueurs initialement présélectionnés ont déclaré forfait, une majorité sur blessures !

 « Tous les blessés ont été examinés», précise le manager sportif Jacques Stas pour couper court aux rumeurs. Retin Obasohan (opération au poignet), Hans Vanwijn (hanche et poignet) et Maxime De Zeeuw (opération au genou) sont depuis longtemps forfait. L’arrière de Gravelines Quentin Serron est quant à lui touché au doigt et n’est pas rétabli à temps. Kevin Tumba, le pivot de Murcie, s’est blessé lors du match de préparation disputé face aux Pays-Bas à Pepinster que la Belgique a perdu 60-66. Mais force aussi de constater que d’autres ne sont pas très motivés: l’Américain naturalisé Matt Lojeski (Panathinakos) n’est pas là tout comme Manu Lecomte qui préfère disputer la Summer League NBA.

C’est donc avec Sam Van Rossom, Jonathan Tabu et encore les deux Chalonnais Pierre Antoine Gillet et Khalid Boukichou que les Belgian Lions se présentent ce soir à la Lotto Arena d’Anvers mais aussi avec quantité de visages peu connus. « Il va falloir que des joueurs inattendus nous portent », espère Jacques Stas. « L’équipe a changé, pas sa mentalité. » Cela ressemble fort à de la méthode Coué.

Photo: Pierre Antoine-Gillet (FIBA)

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements