Didier Gadou: (DG de Pau): “Ce que l’on ne mesure pas, c’est l’impact de ce qui arrive sur l’humain”

Sacha RUTARD
0

Il y a actuellement 17 cas positifs au COVID-19 à l’Elan Béarnais qui est ainsi totalement à l’arrêt alors qu’il n’a disputé qu’un seul match de Jeep Elite. Il pourrait ne reprendre que le 24 octobre face à Boulazac, qui connaît d’ailleurs le même type de situation.

« On n’est sûrs de rien”, commente Didier Gadou, le DG dans Sud Ouest“, sinon que tout s’arrête pour nous après seulement un tour de piste. Nous étions à peine lancés et c’est un retour immédiat aux stands. Et quand on va reprendre, il faudra chauffer le moteur doucement. Ce que l’on ne mesure pas, c’est l’impact de ce qui arrive sur l’humain. Les femmes et les enfants des joueurs sont impactés et même s’il n’y a pas d’inquiétude à avoir, cela génère du stress. Il va falloir aider et accompagner les gens ».

Les joueurs peuvent-ils espérer ensuite être immunisés? Rien n’est moins sûr:

« Je ne sais pas si l’on peut dire que c’est une bonne nouvelle, mais logiquement oui, les joueurs auront développé des anticorps et devraient être immunisés, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne resteront pas positifs pendant un laps de temps. Mais il n’y a pas unanimité sur ce fait de la part du milieu médical.”

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements