[REDIFF] Interview Julie Allemand (Lyon ASVEL), la petite Belge qui monte: “Avec les résultats que l’on fait cette année, on sent qu’il y a un engouement”

Pascal Legendre
1

N’allez pas croire la date de naissance indiquée sur ses papiers d’identité. Balle en main comme dans une conversation, la meneuse belge Julie Allemand possède une maturité bien supérieure à ses 22 ans. Meilleure passeuse à la dernière Coupe du monde, elle a fait partie des Belgian Cats qui ont bousculé les Bleues en quart-de-finale et sa valeur ne fait qu’augmenter à chaque sortie avec l’équipe de Lyon ASVEL Féminin actuellement en tête de la Ligue Féminine. Une crème à l’interview la Liégeoise.

Lorsque l’équipe de Belgique a été éliminée par la France à la Coupe du Monde de football, vous vous êtes fait chambrer par SMS par vos équipières françaises de Lyon ?

Tout à fait. Depuis la première saison où je suis arrivée à Lyon, j’étais considérée comme la Belge et on se charrie toujours un petit peu et évidemment quand la France a gagné à la Coupe du monde, j’ai reçu des messages. J’avais dit que je prendrai ma revanche au championnat du monde. Et l’occasion est arrivée puisqu’on a pu jouer contre la France en quart-de-finale.

Vous les avez chambré à votre tour ?

Oui. On donnait le match chez vous sur Canal+ Sport et on m’avait demandé de faire une interview après match. J’avais dit que j’avais pris ma revanche par rapport à Paoline Salagnac qui était dans mon équipe. J’avais dit que comme ça c’était 1-1 !

Vous avez été surprises par la passivité des Françaises lors de ce match ?

On formait vraiment un groupe avec l’équipe belge, on était sur un nuage depuis le début du tournoi et peu importe l’équipe que l’on affrontait, on se donnait à fond. Dès le début de match, on était dedans et on a vu que les Françaises passaient à côté de leur match. On l’avait vraiment bien préparé et on les a mis en difficulté. Je reste persuadée qu’elles avaient un peu trop de confiance. J’avais entendu dire qu’elles étaient contentes de jouer contre nous, que c’était mieux que d’affronter une autre équipe. Elles n’étaient peut-être pas focus à 100% comme elles auraient dû l’être. On a créé la surprise et dès que l’on a pris l’avantage, on a voulu creuser l’écart. C’est toujours particulier pour nous de jouer contre la France. C’est un match encore un peu plus intéressant que l’on a envie de gagner. On a eu pas mal de réussite alors qu’elles étaient vraiment en difficulté.

Etes-vous d’accord pour dire que les Français ont toujours en général un complexe de supériorité vis-à-vis des Belges ?

Oui, je suis d’accord (rires).

Et que vous, à l’inverse, vous avez un petit complexe d’infériorité en disant toujours que vous êtes un petit pays ?

Je pense aussi, ça a toujours été comme ça. Mais si on se retrouve confronté en juin à la France (NDLR : à l’EuroBasket), on ne va jamais se sentir comme ça et la France ne va pas avoir ce sentiment de supériorité. Ça sera égal. Mais, oui, de manière générale, je suis d’accord. Quand on joue en jeune, on se dit « c’est la France ! Nous, on est un petit pays ». En France, il y a plus de chances d’avoir des talents car il y a plus de joueuses.

Ann Wauters a-t-elle joué un rôle fondamental dans la prise de conscience de vos capacités ?

 

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

 

Photos: FIBA sauf ouverture Claire Porcher, Lyon Basket ASVEL.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. I see you don’t monetize basketeurope.com, don’t waste your traffic, you can earn additional
    bucks every month with new monetization method. This is the best adsense alternative for any type of website
    (they approve all websites), for more details simply search in gooogle: murgrabia’s tools

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements