Autre

Espagne 3ème journée : le Barça et Caja Laboral au tapis

Les matchs d’échauffement sont loin derrière, le niveau monte en ACB. Et Rudy Fernandez a bien pris la température : avec 28 points (10/14 aux tirs) et 35 d’évaluation, il est incontestablement le MVP de la journée.

A l’inverse, le Barça que l’on pensait intouchable a déjà mordu la poussière…

Rudy en feu, D’Or Fischer pas mal non plus

Outre la performance magique de Fernandez, la palme du meilleur joueur aurait également pu aller à l’intérieur de Bilbao D’Or Fischer. Le pivot américain qui s’est spécialisé dans le contre a démontré l’étendue de ses talents (et de ses bras) avec 12 points, 14 rebonds et 6 contres face à la Joventut.

Le Barça au supplice sévillan

Malgré le gros match de Chuck Eidson (19 points, 9 rebonds, 4 passes, 29 d’éval), le grand Barça s’est fait surprendre par le Séville d’Urtasun (23 points). Juanca Navarro contraint à 9 petits points et 4 passes (3/10 aux tirs), le second quart catastrophique de Barcelone (9 points seulement) a été fatal. Portés par leurs fans survoltés, les sévillans ont tenu bon et s’imposent de 6 longueurs (81-75) et infligent leur premier revers aux barcelonais.

Malaga seul invaincu en lice

Dans les autres matchs, l’Unicaja a maintenu son record d’invincibilité en disposant de Lagun Aro dans un match tendu jusque dans les derniers instants. Joel Freeland s’est bien préparé pour l’Euroleague avec 22 points et 10 rebonds alors que Darden a marqué les esprits avec 14 points.

Bilbao a dominé le Joventut de l’ancien strasbourgeois Derrick Obasohan (22 points dont 5/6 à trois points) grâce à la performance dominante de Fischer (voir plus haut) mais aussi de Marko Banic, auteur de 20 points. Ils attendent maintenant la venue de l’Olympiakos vendredi prochain…

Vitoria pas au mieux avant l’Euroleague

Le Vitoria de Séraphin et Heurtel s’est incliné pour la première fois, et dans les grandes largeurs (86-66, une claque de 20 pions). Pas la meilleure manière de préparer leur déplacement périlleux à Istanbul contre le Fernerbahce.

Toujours chez les français, Valencia s’est également pris les pieds dans le tapis contre le surprenant Alicante de Kyle Singler (24 points).

Les résultats complets

Lagun Aro- Malaga (92-95)
Saragosse – Vitoria (86-66)
Fuenlabrada- Estudiantes (88-80)
Bilbao – Joventut (78-72)
Gran Canaria- Murcia (66-54)
Mombus – Manresa (61-49)
Valladolid -Real (72-84)
Valence – Alicante (67-70)
Séville -Barcelone (81-75)

Les lignes statistiques des Français

Kévin Séraphin (Caja Laboral): 8 points, 2 rebonds, 5 balles perdues en 17 minutes
Thomas Heurtel (Caja Laboral) : 2 points, 2 rebonds, 1 passe en 14 minutes
Nando de Colo (Pamesa Valencia) : 6 points, 5 rebonds, 1 passe en 26 minutes
Florent Piétrus (Pamesa Valencia) : 4 points, 3 rebonds, en 17 minutes
Stéphane Dumas (CB Valladolid) : 6 points, 3 rebonds, 4 passes, en 24 minutes
Hervé Touré (CB Valladolid) : 14 points (5/8 aux tirs), 3 rebonds, 14 d’évaluation en 25 minutes
Mohamed Koné (Lucentum Alicante): 2 points, 1 rebond en 10 minutes.

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *