Autre

Les leaders au tapis : Chalon en profite !

Les deux ogres nancéiens et gravelinois seraient-ils repus ? Ou alors est-ce un simple cas d’indigestion ?

En tous les cas, les deux leaders incontestés du championnat sont tombés, respectivement contre Chalon et Dijon.

Le Mans et Chalon (Paris pas loin non plus) font la bonne opération en effectuant un rapproché intéressant dans le peloton de tête.

Basket Europe analyse les résultats complets de la 10ème journée de Pro A.

 

Vendredi

Cholet – Paris-Levallois (87-94)

Ils ont refait leur petit numéro, et cette fois-ci, c’est Cholet qui s’est fait braquer. Un retour fulgurant, un Chatfield toujours aussi incandescent (29 points), et une victoire de plus pour le PL.

Asvel – Orléans (71-73)

Un match au cordeau. Après avoir mené pendant trois quart temps, l’Entente Orléanaise s’est fait peur et a cru revoir les fantômes du match contre Paris ; mais au final, les coéquipiers de Banks (22 points) s’en tirent avec une victoire de prestige.

N’Doye et Sy marquent chacun 11 points pour Orléans quand Edwin Jackson en cumule 17, mais doit s’incliner.

Samedi

Chalon – Nancy (72-65)

Deux de chute pour le SLUC ! La victoire tombe dans l’escarcelle de l’Escroc et ses potes qui abattent le leader et le rejoignent au classement.

Le Havre – Pau-Lacq-Orthez (102-62)

Pour une première sous le maillot béarnais, Claude Marquis (7 points, 7 rebonds) s’en souviendra. Une rouste (il n’y a pas d’autres mots). Défaite de 40 pions pour les joueurs de Pau qui ont encaissé d’entrée un 34-16 dans le premier quart.

Coulant à pic après ça, l’addition finale est bien salée. Brian Boddicker est le bourreau général avec 24 points, 9 rebonds et 4 passes. La force de frappe américaine (Boddicker, Wise, Pope, Cox, Jenkins) a fait très fort avec (24+16+18+17+16) un grand total de 91 points, finalisé par Christophe Léonard qui signe son meilleur match de la saison avec 11 points.

Le Mans – Roanne (70-67)

Sur son parquet à Antarès, le MSB devait se reprendre après une semaine européenne très délicate. Taylor Rochestie a pris les choses en main (32 points) et il permet à son équipe de s’imposer sur le fil contre Roanne.

La domination aux rebonds des manceaux aura certainement été une clé du match (47-32) avec notamment 13 prises pour Sommerville (plus 11 points), 8 pour Kahudi (plus 17 points), 10 pour Batista et 11 pour Acker.

Côté Chorale, le réveil de Solo Diabaté (16 points) et le bon match de Page (19 points) n’auront pas suffi. Uche Nsonwu (13 et 13) délaissé par Holland (1/11 aux tirs) n’a pas pu lutter contre les intérieurs manceaux.

Strasbourg – Hyères-Toulon (108-76)

La longue et lente descente aux enfers du HTV continue. Contre Strasbourg qui voulait se relancer, les hommes de Weisz (sans Morlende) n’ont pas pu rivaliser, le dernier quart étant particulièrement douloureux (22-9).

Le trio Oliver (17) – Greer (20) – Anderson (21) a tué les espoirs varois avec un revival du buffle de Punta Cana qui termine donc avec 20 points, plus 10 rebonds et 5 passes. A noter également le bon match du jeune Axel Toupane : 16 points et 6 rebonds, et celui du un peu moins jeune M’Baye (18 points).

Pour Hyères-Toulon, c’est Terell Thomas, le nouvel US arrivé, qui termine meilleur marqueur avec 18 points et 6 rebonds.

Poitiers – Nanterre (72-88)

C’était sans doute le match à ne pas perdre pour le PB86. Le promu francilien se rendait aux Arènes, et ils ont réussi à s’y imposer.

Ryvon Coville qui était sur la sellette a répondu présent avec 17 points. Un trio Corrosine – Passave-Ducteil – Daniels pointe juste derrière à 15 points par tête. Et c’est celle de Nelhomme qui tourne dans tous les sens.

La maladresse pictave est rédhibitoire 23/58 pour 39%. Evan Fournier en est le symbole avec ses 16 points acquis au prix fort : 4/12. Guillard termine à 12 points et 7 rebonds, mais cette défaite fait très mal à Poitiers !

Dijon – Gravelines-Dunkerque (58-55)

C’est l’énorme surprise du soir ! Zach Moss (27 points) a battu le BCM qui était sur une série incroyable de 12 victoires d’affilée.

Dans un match de tranchées, où les défenses ont largement pris le pas, la JDA a infligé un 19-9 en troisième quart qui a fait la différence. Seul dijonnais au-dessus des 10 points, Moss a littéralement dominé son sujet (27 points à 12/18).

Pour les maritimes, Albicy marque 10 points et JK Edwards 12, mais l’adresse générale (21/56) est simplement horrible. Après Nancy, l’autre leader de la Pro A tombe en cette 10ème journée.

Commentaires   |  5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *