Autre

Top 16 : Raul Lopez fait des siennes !

Trois matchs étaient au programme de l’ouverture de la 5ème journée du Top 16. Et comme souvent (avec le décalage horaire), c’était le CSKA qui ouvrait le bal contre l’Olympiakos. Ce fut une tuerie en règle (96-64). Les deux autres matchs du soir ont été beaucoup plus serrés et indécis avec une victoire étriquée de Galatasaray contre Efes dans le duel stambouliote (64-56) et surtout un shoot au buzzer victorieux de Raul Lopez pour Bilbao contre Sienne (60-59).

Moscou se venge de sa seule défaite de l’année

Il n’y a pas eu photo. Pour un Spanoulis (12 points), il y avait un Kirilenko (11 points, 7 rebonds), un Teodosic (14 points) et un Vorontsevich (15 points). Et ça, c’était sans compter Ponkrashov (10 points), Shved (10 points) et Lavrinovic (12 points). Bref, ce fut une tuerie en règle des Reds grecs qui se sont fait plumer 96-64 avec notamment un 24-10 violent en second quart.

Rendez-vous compte que la victoire moscovite a été ingérée par le glouton sans d’apport massif de son pivot titulaire Krstic (6 points) et de son ailier titulaire Siskauskas (8 points). C’est dire la force du CSKA qui voulait ce soir marquer le coup après sa première défaite de la saison. En tout cas, l’ogre russe est désormais officiellement qualifié pour les playoffs.

Bilbao au buzzer !

La pression était sur les basques de Bilbao face à Sienne, adversaire encore invaincu dans le groupe F. Dans un match serré de bout en bout, Bilbao a bien cru avoir match gagné quand, dans le money time, McCalebb (12 points) et Rakocevic (14 points) rataient deux lancers francs cruciaux. Mais sur une relance mal assurée, Raul Lopez voyait le ballon lui échapper des mains à quelques secondes du terme.

Sienne marquait sur l’attaque suivant et reprenait un point d’avance à 6 secondes. La dernière balle était pour les locaux. Devant leur public passionné, les basques revenaient sur le terrain pour un dernier combat. Lopez (15 points) héritait de la gonfle, se décalait sur le côté, dégainait et son tir faisait mouche sur la sirène. 60-59, Bilbao relance ses chances de qualification et met la pression sur Madrid qui ne doit désormais plus perdre.

Galatasaray confirme

Après sa victoire impressionnante contre le CSKA, Galatasaray revenait aux affaires contre Efes. Et dans ce duel de voisins, le Gala a confirmé sa bonne forme en l’emportant avec autorité 64-56. Luksa Andric a encore été l’homme du match avec 15 points et 7 rebonds.

L’Efes de Sasha Vujacic (15 points, 8 rebonds) est désormais hors de course pour les playoffs après cette 4ème défaite en 5 rencontres.

Le programme complet de la 5ème journée :

Mercredi 22 février

CSKA Moscou – Olympiakos (96-64)
GalatasarayS Medical Park – Anadolu Efes (64-56)
Bilbao – Montepaschi Siena (60-59)

Jeudi 23 février

Real Madrid – Malaga (20h45)
Fenerbahce– Kazan (19h)
Panathinaikos – Milan (21h)
Bennet Cantu – FC Barcelona (20h45)
Maccabi – Zalgiris Kaunas (20h)

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • AK-47 dit :

    Ahah ! Le CSKA en route pour le tour suivant. A chaque article qui traite d'eux je me répète, mais bon, ils sont énormes ! Quel collectif, ça peut péter de tous les côtés. Ca va être dur à contenir pour les autres.

    • RunTMC dit :

      Il n'y a que le Barça qui peut rivaliser… mais la richesse de l'effectif moscovite et la seule présence de Kirilenko place le CSKA au-dessus de tous le monde. Vivement les PO !

      • AK-47 dit :

        Le Barça oui, et le Pana dans un grand soir aussi ! Sienne, malgré le fait qu'il n'aient pas beaucoup perdu, sont un cran en dessous pour moi.

        Et la présence de Kirilenko comme tu dis est un gros plus, il va sûrement hausser le niveau de son jeu pour être au même que pendant l'Euro !

        Tu regardes Top Chef toi non ? ^^

        • RunTMC dit :

          Non, je suis fan de Marx depuis bien plus longtemps. Mais le fait de l'avoir revu sur M6 il n'y a pas longtemps m'a donné envie de lui rendre ce petit hommage. Je le trouve doté d'un énorme charisme et il a une approche très personnelle et intéressante de la cuisine qui vient sans doute de son parcours professionnel précédent.
          Pour le final four 4, je vois effectivement les 4 citées plus haut. A moins que Kazan ou Galasaray ne viennent se mêler à la course. Madrid et le Maccabi me semblent encore en-dessous.

          • AK-47 dit :

            Marx, j'ai connu avec Top Chef, et je suis vraiment fan de ce qu'il fait en général. Je trouve qu'il a un regard assez sympa sur la cuisine, et niveau visuel, je trouve plus beau ce qu'il fait que les deux autres.

            Arrêtons de parler cuisine !

            Madrid a de grandes chances d'aller au Final Four selon qui ils prennent au prochain tour. Kazan, je n'y crois guère, et le Galatasaray, pourquoi pas, ils ont gagné le CSKA, ce n'est pas pour rien !

          • RunTMC dit :

            Kazan, c'était la surprise du Top Chef ! Heu, pardon, du Top 16 ; ça pourrait être l'outsider parfait pour le final four, reste à voir contre qui ils joueront en quart (le Barça et c'est mort, ou le Maccabi ou Cantu et c'est plus ouvert). Pour Madrid, comme l'équipe devrait finir 2ème de son groupe au mieux, derrière Sienne, ça voudrait dire un quart contre le CSKA… dur, dur (sans compter qu'ils n'ont pas l'avantage sur Bilbao pour le moment, donc rien ne garantit leur présence en quart).

  • ClydeDrexler dit :

    http://www.unesemaineunehistoire.fr/pages/info-sp

    Ce site parle du développement du basket en France, vous en pensez quoi vous ?