Livenews LNB ProA

Nancy : le Vénézuélien Gregory Vargas sur la sellette

vargasDans l’euphorie -et le soulagement- de la victoire totalement inattendue du SLUC Nancy face à l’AS Monaco (76-71) un joueur n’a pas été épargné, le meneur vénézuélien Gregory Vargas (1,82m, 30 ans).

« C’est, par contre, devenu le problème numéro un du club », écrit L’Est Républicain. « Non seulement, le joueur qui s’est caché samedi, qui a refusé des shoots ouverts, n’est pas au niveau espéré (2 pts, 4 balles perdues, 1 d’évaluation en 23’), mais son état d’esprit laisserait fortement à désirer, alors que le club lui a accordé une semaine de vacances pour aller au chevet de son épouse, qui attend un heureux événement. Alain Weisz n’a pas voulu en dire plus. »

Etonnant de la part d’un international qui a participé aux Jeux Olympiques de Rio (7,6 pts et 4,6 pds), qui juste auparavant a été sacré à la fois champion d’Amérique du sud (13,2 pts), et élu MVP du tournoi et que l’on annonçait comme un fort compétiteur ! Le mal du pays ?

Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • BanePrelevic dit :

    Avouez, vous avez collé la tête d'Eric Judor sur le corps d'un adepte de la méthode de force pur de Peter Mc Callaway 😉