EDF Femme FFBB Livenews

MVP française 2016, Amel Bouderra brille toujours

bouderraAmel Bouderra, c’est l’appelée de la dernière minute. Profitant de l’entorse de Céline Dumerc, la meneuse ardennaise (1,63m, 27 ans) avait stoppé ses vacances et rejoint l’équipe de France pour participer aux Jeux Olympiques de Rio. Attention, ce n’est pas parce qu’elle n’avait aucune expérience internationale (seulement deux sélections) qu’Amel était une remplaçante de pacotille. N’était-elle pas la MVP française en titre de la Ligue féminine ? N’avait-elle pas été la dernière « coupée » de la sélection olympique ?

Le lendemain de son atterrissage au Brésil, à 12h 15 heure locale, avec donc tout ce que ça peut supposer d’impréparation et de tête à l’envers, Amel avait rassuré tout le monde : 4 points, 2 rebonds et 2 passes. Au bout du compte la native de Mulhouse a joué un total de 91 minutes, soit davantage que Marielle Amant, Héléna Ciak et Laetitia Kamba et se sera plutôt bien débrouillée dans un rôle de back up d’Olivia Epoupa.

Deuxième à l’évaluation derrière Céline Dumerc

Comment va Amel Bouderra deux mois et demi après son rêve éveillé de Rio ? Réponse : très bien !

Collectivement, les Carolos ont gagné 9 de leur 11 matchs officiels, toutes compétitions confondues, dont le dernier ce week-end à Nice, 80-68, et se retrouvent postées à la troisième place de la ligue à égalité avec trois autres équipes.

Individuellement, Amel a ajouté à Nice un nouveau double-double (18 pts-13pds avec 3 interceptions en prime et en tenant bon 37 minutes sur le terrain) à son tableau de chasse.

Plus globalement, l’Ardennaise est en tête des passeuses de la LFB (7,1 pds) où elle bataille avec Céline Dumerc (6,0). Et ce n’est pas tout : prouvant qu’elle est une basketteuse complète et que le jeu des Carolos est basée sur ses épaules, elle concurrence aussi la néo-Landaise à l’évaluation (18,5 contre 18,6). Deux meneuses de petite taille –mais musclées ! -en tête de cette catégorie réservée ordinairement aux grandes, en ligue féminine, oui, c’est possible !

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *