Europe Livenews

Demi-finale FIBA Europe Cup: Ostende se déplace à Chalon pour gagner !

A 19h30 (sur SFR Sport 2), l’Elan Chalon va tenter de se qualifier pour la finale de la FIBA Europe Cup. Ce serait la troisième fois que les Bourguignons parviendraient à se hisser sur un sommet européen après la Saporta en 2001 et l’EuroChallenge en 2012.

Le BC Telenet Ostende croit aussi en ses chances. Il a raison. Les Belges se sont imposés 85-80 à l’aller après avoir dominé l’essentiel de la rencontre.

“Nous avions le dessus et nous ne devons pas craindre cette manche retour. Nous devons croire en nos chances”, déclare l’ailier Jean Salamu à La Dernière Heure en ajoutant que son équipe s’est déplacée en France pour gagner.

De son côté le coach Dario Gjergja se montre plus prudent:

“Dix points étaient nécessaires selon moi pour aborder la deuxième manche sereinement. La mission sera difficile ».

Ostende peut notamment s’appuyer sur le pivot serbe Rasko Katic (2,08m, 114 kg) qui malgré ses 36 ans a rejeté dans l’ombre Moustapha Fall lors de la première manche (23 points et 7 rebonds contre 6 points et 6 rebonds au Français).

« Si les Côtiers restent calmes et parviennent à profiter des failles adverses, ils auront des chances d’installer le doute dans l’esprit de leur opposant et de prendre l’avantage psychologique », estime le quotidien belge.

Pour le club flamand dix-sept fois champion de Belgique, gagner cette FIBA Europe Cup n’est qu’une question de prestige pas d’argent. Le manager sportif du BCO Philip Debaere s’en explique dans Sport/Foot Magazine :

“Notre participation à la Champions League en première partie de saison nous a permis de recevoir 100 000 euros de prime de départ et les frais de couverture télévisée sont englobés. En prenant en compte les rentrées des six matches à domicile et les frais de déplacement, que nous payons nous- mêmes, nous pouvons plus ou moins équilibrer le budget de cette campagne européenne.”

Le quart de finale de la FIBA Europe Cup est revenu à 25 000 euros et la demi-finale sera un peu moins onéreuse étant donné que l’équipe a effectué les 650 km entre Ostende et la Bourgogne en bus :

 “Même une victoire en finale ne rapporte pas de prime spécifique. La Fiba ne récompense -n’offre des primes- qu’en Ligue des Champions où le vainqueur touche 500 000 euros.”

En cas de victoire, Ostende serait le troisième club belge à s’offrir une finale européenne après Malines en 1973 et Mons en 2008.

Photo: Abdoulaye Loum (FIBA Europe)

Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • simnba23 dit :

    Si la Fiba veut concurrencer l'Euroleague, il faudra qu'ils mettent plus d'argent sur la table… Un peu comme en Champion's League au foot.