Livenews LNB ProA

Playoffs: le perdant de la soirée est… Le Mans

Dans la lutte pour le ou les derniers tickets pour les playoffs, le grand perdant de la soirée est Le Mans. Le cas de Villeurbanne est en suspens jusqu’à cet après-midi et son déplacement (très) périlleux à Monaco.

Après Le Portel, auteur d’un exploit à Pau (75-67), c’est Limoges parmi les prétendants qui a assuré le gain du match contre la lanterne rouge, Nancy (95-74).

« Ces Lorrains ont lutté avec leurs moyens mais ils sont extrêmement faibles », écrit ce matin Le Populaire. « Individuellement, le CSP était largement supérieur. Et ce sont justement les individualités limougeaudes qui, pour l’essentiel, ont fait la différence. Wood a été intenable, Camara guerrier et Prepelic précieux. C’était largement suffisant pour s’offrir la peau bien mitée des Cougars nancéiens. Vujosevic en a même profité pour donner du temps de jeu Romain Duport pour la première fois cette saison. En 8 minutes, il s’est fendu de 4 points à 100 % et 4 rebonds ! »

Gravelines aussi à fait le métier face justement au Mans (75-72) grâce principalement à la paire Richard Solomon (11 des 13 premiers points du BCM, 9 rebonds au total) et Justin Cobbs (22 points, 26 d’évaluation). Même si Shannon Shorter (17 points) a eu la balle d’égalisation dans les mains.

« Pour moi, on perd ce match en première mi-temps. On ne voulait pas prendre plus de 72 points ici. À la pause, on en avait déjà encaissé 44″, commente le coach manceau Alexandre Ménard pour Ouest France, ajoutant à propos de Justin Cobbins: « Au début, on le laissait trop souvent cavaler d’un cercle à l’autre. On a varié les défenseurs et les défenses sur lui pour tenter de le priver de ballons, mais il a été très bon, comme souvent. »

Alexandre Ménard ne veut pas jeté le bébé avec l’eau du bain, assurant:

 » Tant qu’il y aura un espoir, comptez sur nous pour nous battre jusqu’au bout. »

Il n’empêche qu’à 8 journées de la fin, Gravelines (15 victoires) a creusé un écart quasi décisif, que Le Portel (13) et Limoges (12) sont en embuscade derrière ou à égalité de l’ASVEL (13 ou 14 victoires en fonction de son résultat à Monaco) et que Le Mans (11) ne va vraisemblablement pas participer une 21e fois consécutive aux playoffs et n’aura que la finale de la Coupe de France pour éviter que sa saison soit complètement foirée.

Photo: Wilfried Yeguete, Le Mans (FIBA Europe)

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *