Livenews LNB ProA

Vincent Collet : « Même si on a perdu cinq fois en finale, on y a été cinq fois »

Même pas une semaine après ce cinquième match décisif de la finale de Pro A qui a vu l’Elan Chalon s’imposer, Vincent Collet dresse le bilan de cette saison à la tête de Strasbourg au micro de SIG TV.

Pour la cinquième année consécutive, les Strasbourgeois se sont inclinés en finale du championnat de France mais le sélectionneur de l’Equipe de France se projette déjà vers la saison prochaine en annonçant que les ambitions de la SIG ne vont pas être revues à la baisse.

« Même si on a perdu cinq fois en finale, on a été cinq fois en finale donc on peut dire qu’on est des loosers mais pour être loosers il faut déjà y être en finale et il y a beaucoup d’équipes qui n’y sont pas. A partir de là, ça veut quand même dire qu’on fait partie des bonnes équipes de ce championnat donc on ne peut pas avoir moins d’ambition. Il faut demeurer dans le top 4 des meilleures équipes de la Pro A et ensuite l’objectif sera forcément de se battre si on parvient en playoffs, ce qui est toujours le premier objectif. Ensuite ça sera d’essayer de conquérir le titre l’année prochaine comme on a essayé les années précédentes. Le dire c’est beau, mais ce qui faut c’est le faire donc il faut construire une équipe qui soit en mesure d’y parvenir »

Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Jean René dit :

    C'est terrible d'entendre un entraîneur dire de telles absurdités.
    Le jour que Mr Collet saura qu'une finale se gagne et ne se joue, peut être qu'il aura une chance d'en gagner une
    Perdre cinq finales d'affilées est un signe d'incompétence.

    Bonne chance à tous les présidents qui accordent leur confiance à un tel entraîneur.

    • Olivier dit :

      Ce qui manque d'incompétence est un tel discours!
      Je ne vois pas en quoi terminer plusieurs fois 1er de la saison régulière et 2ème 5 fois de suite soit un signe d'incompétence.
      Prenons l'exemple du début de saison: qu'à fait Henrik Dettmann? avec les mêmes joueurs, qu'à fait Vincent Collet?
      Cet entraineur a un discours, un discours toujours constructif.
      Je ne pense pas être la seule personne a penser cela.
      Bon vent Jean-René