Jeep® ÉLITE Livenews LNB

Au Parisien, Boris Diaw raconte sa vie de Parisien

Dans un article paru ce week-end, Le Parisien raconte la vie parisienne de Boris Diaw et ce retour au pays -il est né à Cormeilles-en-Parisis dans le Val d’Oise et a été pensionnaire à l’INSEP- même s’il a passé l’essentiel de son enfance à Bordeaux, plaît visiblement au capitaine des Bleus.

Déjà la ville de Levallois sied parfaitement à l’ancien NBAer:

 « Levallois, c’est une petite ville dans une grande ville. Il y a tout ce qu’il faut : des magasins de proximité avec de bons produits. Je vais régulièrement manger ou boire un coup à O’Fam (1, place Henri-Barbusse), qui est tenu par Félicien, le basketteur des Landes. Freddy (Fauthoux) et lui se connaissent depuis longtemps. Quand on jouait à Pau, avec Freddy, on regardait l’émission à laquelle Félicien participait (Loft Story) après les entraînements. C’était pile la bonne heure. Il propose aussi mon vin. »

Boris Diaw raconte qu’il se déplace à Paris en métro et que personne ne le reconnaît ! Il est allé au concert des Stones à la U Arena, au théâtre, devrait se rendre avec des amis au match PSG et le Real Madrid pour le compte des 8 es de finale retour de la Ligue des champions et il a évidemment ses bonnes adresses de restaurants dans la capitale.

L’intérieur des Metropolitans a également profité de ce retour aux sources pour visiter Le Louvre.

« Tous les touristes qui viennent à Paris vont au Louvre, mais moi je ne l’avais jamais visité. Gamin, je me souviens être allé à la tour Eiffel et j’y suis retourné quand j’étais pensionnaire à l’Insep. J’ai dû y monter deux fois… Mais le Louvre, jamais. C’est quelque chose que j’avais envie de faire. J’y suis allé un après-midi où je n’avais rien à faire, j’y suis resté trois heures ! »

Photo: Levallois Metropolitans

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *