Espagne : le syndicat des basketteurs appelle à la grève à partir du 14 février

Dylan De Abreu
0

Le torchon brûle en Espagne. A l’image du lock-out en NBA, les joueurs d’ACB pourraient se mettre en grève à partir du 14 janvier, comme leur demande le syndicat des basketteurs, l’Asociación de Baloncestistas Profesionales (ABP).

L’ABP a d’ailleurs publié deux communiqués sur son site pour expliquer en détail la situation dans laquelle elle est opposée à l’ACB. D’abord le syndicat rappelle qu’il a essayé de contacter la ligue à plusieurs reprises mais que celle-ci à mis sept mois à donner une réponse. Ce premier communiqué date du 26 janvier. 

« ABP a envoyé trois fax à l’ACB (18 et 31 mai, et le 23 juin 2017) pour entamer le processus de négociation de la signature de la IVe convention collective sans obtenir de résultat. Enfin, et après la quatrième notification du 2 novembre, nous avons réussi à établir la table de négociation le 11 décembre. Après presque sept mois d’attente depuis la première convocation, des représentants d’ACB et de huit clubs ont assisté à la réunion sans aucune proposition de négociation. L’équipe de direction a décidé de réaliser une « évaluation stratégique » avec les clubs. Face à cette démonstration, elle a été reportée par la présentation détaillée ABP de leurs propositions de négociation jusqu’à la prochaine session du 15 janvier. Mais maintenant, ceux-ci nous accusent de ne pas soulever de proposition alors que les questions à négocier par l’ABP étaient déjà annoncées dans sa plainte. Encore une fois, l’ACB n’est pas fidèle à la vérité. La proposition de l’ACB présentée à la deuxième réunion est totalement inacceptable. D’un strict point de vue du travail, il ne respecte pas les exigences de bonne foi qu’exige toute négociation collective. Ce que les joueurs ne veulent pas, c’est du chantage comme celui qu’ils tentent d’imposer. Ils nous forcent à nous lever et à rompre la négociation avec une proposition irrecevable dans laquelle le seul point qui concerne la convention collective est l’élimination du fonds social. La convention collective actuelle doit être la structure de départ. Nous demandons de maintenir les droits acquis, d’améliorer et de clarifier l’accord actuel. Tous ces éléments ont été transférés au président du Conseil des sports, M. José Ramón Lete. »

Hier, jeudi 8 février, les choses se sont accélérées et l’ABP a directement appelé les joueurs à faire grève à partir du 14 février. 

« L’Association des professionnels basketteurs confirme la décision prise de déclencher une grève le 14 février. Cette action est réalisée après la réunion qui s’est tenue ce jeudi avec des représentants de l’ACB au siège du Conseil des sports qui s’est conclue sans accord. Le président de l’ABP, Alfonso Reyes, explique que l’appel à la grève est une « décision ferme qui vient parce que l’ACB n’a pas accepté un minimum de réclamations pour faire avancer la convention collective. Il s’agit de revendications et de droits que, depuis trois décennies, les joueurs de basketball de plusieurs générations ont défendu afin de jouir des droits que nous avons aujourd’hui ». L’ABP souligne que « les joueurs exigent qu’ils soient pris en considération et avec le respect qu’ils méritent. Ils ne veulent pas d’une ACB pour les tromper ». En ce qui concerne le fonds social, nous voulons noter qu’il ne s’agit pas d’un don de l’ACB. C’est une partie minimum de l’argent qui est généré par les joueurs de la ligue et qu’ils veulent être réinvesti dans leur association pour la protection et la défense des droits de tous. Par conséquent, il est considéré comme un non-sens que, à la dernière minute, une somme d’argent que les joueurs considèrent comme insuffisante pour maintenir les activités de défense et de représentation soit offerte. Les joueurs trouvent regrettable de ne pas avoir conclu d’accord avec l’ACB dans une négociation simple et ils sont conscients et regrettent les dégâts qu’ils peuvent causer aux fans. La volonté de négociation de l’ABP est inébranlable et nous voulons que l’ACB reconsidère sa position, pour le bien du basket espagnol. »

La première répercussion de cette grève serait donc l’annulation de la Cope Del Rey qui doit se tenir du 15 au 18 février. 

Photo : Real Madrid

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements